Sénégal: De nouveaux quais de débarquement à Mbour et Joal-Fadiouth (officiel)

Mbour — De nouveaux quais de débarquement de produits halieutiques seront réalisés à Mbour et à Joal-Fadiouth pour un coût de 6,540 milliards de francs CFA, a indiqué, jeudi, le ministre des Pêches et de l'Economie maritime, Alioune Ndoye.

"Des réalisations déjà effectives ou en cours sont accompagnées par nos techniciens et financiers, à l'instar du projet d'aménagement de nouveaux quais améliorés de débarquement de produits halieutiques à Mbour et à Joal-Fadiouth pour lequel le Sénégal et le Japon ont signé un accord de don de 1 308 000 000 de yen, soit 6,540 milliards de francs CFA", a-t-il dit.

Alioune Ndoye s'exprimait à Mbour (ouest) où il présidait le Conseil régional de développement (CRD) spécial sur la pêche dans la région de Thiès, en présence des autorités administratives, politiques, militaires et paramilitaires et des représentants d'organisations de pêcheurs, de mareyeurs et de femmes transformatrices venus de toute la région.

Selon lui, la réalisation de ces projets participera à la consolidation de la contribution de la pêche maritime au niveau économique, avec 3,2% du Produit intérieur brut (PIB), à la sécurité alimentaire, pour près de 70% de protéines d'origine animale et une consommation moyenne de 29kg de poisson par personne et par an.

D'après le ministre des Pêches et de l'Economie maritime, la pertinence de la tenue de ce CRD n'est plus à démontrer vu l'importance de la pêche dans la région de Thiès.

"Ce CRD nous permet de partager les résultats obtenus dans la région dans le domaine de la pêche, et susciter l'appropriation des nouveaux projets.

C'est aussi l'occasion, comme il est de coutume dans ce secteur, avec l'approche inclusive et participative, de recueillir les avis des acteurs pour parfaire la mise en œuvre desdits projets", a expliqué Alioune Ndoye.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.