Centrafrique: Ouverture de la première session extraordinaire 2020 de l'Assemblée nationale

L'Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire du 19 au 28 février pour examiner et adopter onze projets de loi soumis par le gouvernement, afin de doter la République centrafricaine des règles nécessaires à sa bonne gouvernance et à son développement.

Lors de la cérémonie d'ouverture, le président de l'Assemblée nationale, Laurent Ngon-Baba, a fait savoir que la présente session tient à l'impératif de mettre à la disposition du pays des lois dont l'adoption pourrait contribuer à l'esprit d'apaisement et à la concorde nationale.

Il a cité, entre autres, le projet de loi fixant le régime des pensions et autres avantages accordés aux anciens présidents de la République ; celui relatif aux partis politiques et au statut de l'Opposition; le projet de loi portant création, organisation et fonctionnement de la Commission Vérité, Justice, Réparation et Réconciliation, et le dernier portant code des collectivités territoriales en République centrafricaine.

L'honorable Laurent Ngon BabaLe a soutenu que les projets de loi soumis à l'examen de la présente session répondent à des besoins de renforcement de la démocratie et de l'administration de l'Etat, vu leur importance par rapport au contexte politique actuel du pays.

Il sied de noter que la première session extraordinaire de l'année 2020 de l'Assemblée nationale est convoquée par un décret présidentiel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.