Maroc: Art de l'oralité - Le conteur Jorus Mabiala représente le Congo au Maroc

La 3e édition du Festival international du conte a lieu du 23 au 26 février dans la commune de Larache au Maroc.

Le rendez-vous de l'art de l'oralité est organisé par l'Amak (Association des amis de la médiathèque Abdessamad Kenfaoui), en partenariat avec la compagnie de conte du Congo Africa Graffitis et le Centre des ressources sur le conte et les arts de l'oralité de Pointe-Noire. De nombreux conteurs venus du Congo, de la France, de la Tunisie, de l'Algérie et du Maroc vont prendre part à cette activité qui bénéficie de l'appui du ministère marocain de la Culture, de la Jeunesse et des Sports et la commune de Larache. «L'art de l'oralité et promotion du patrimoine culturel immatériel » est le thème de ce festival qui renforce le métissage culturel tant prôné par Mahi Seddik, conteur algérien originaire de la ville de Sidi Bel Abbès, qui, depuis près de quinze ans, conte à la manière des Ghouals, une sorte d'anciens troubadours en Algérie.

Mahi Seddik, Jorus Mabiala, Raida Guermazi, Sylvie Vieville de France, Amal Mazouri sont entre autres les conteurs qui vont célébrer la parole vagabonde et magnifier la magie de l'oralité comme au Mbongui à l'ombre du grand baobab en Afrique subsaharienne ou autour du thé à la menthe ou d'un plat de couscous servi chaud en Afrique du Nord.

Signalons que Larache est une ville marocaine, chef-lieu de la province de Larache, dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. Elle est connue sous le nom antique de Lixus.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.