Gabon: Formation d'arbitres - Le lancement des stages d'arbitrage a commencé à porter ses fruits

20 Février 2020

C'est depuis le 13 février dernier que les stages d'arbitrages avaient débuté à Mouila, pour le compte de sa première étape. Trois provinces ont constitué cette première phase ;à savoir : la Nyanga, la Ngounié et le Moyen-Ogooué avec 39 arbitres présentés.

Offertes par la Fédération Gabonaise de Football (Fegafoot), via sa Commission Centrale des Arbitres, les stages d'arbitrage sont organisés sur toute l'étendue du territoire national depuis le 13 février dernier. Ces stages prendront fin le 24 février prochain. C'est une première que ces stages soient organisés en simultané dans plusieurs ligues provinciales. C'était avec la présence du 1er Vice-président du conseil départemental de la Douya, François Mbika et de la Directrice provinciale de la jeunesse et des sports de la Ngounié, que le lancement de ces stages a été abrité.

39 arbitres dont 7 femmes, venus de trois provinces différentes (Nyanga, Ngounié et Moyen-Ogooué), s'y sont passionnément ouverts à cette formation de stages à Mouila. Sanctionnés par la remise des parchemins, de nombreux candidats présentés ont réussi à ces stages. A l'instar de cinq participants présentés par le lycée Janvier Nguema Mboumba de Lambaréné dans le Moyen-Ogooué qui l'ont tous validés avec succès.

Deux instructeurs techniques, tels que Yves Raponat et Théophile Vinga, ont assuré cette formation d'arbitres, suivi d'un instructeur physique, Dolivet Nziengui. Le Haut-Ogooué et l'Ogooué-Lolo ne sont pas en reste. Place à d'autres étapes, à compter de ce jeudi 20 février jusqu'au 24, à Port-Gentil pour l'Ogooué-Maritime et à Makokou pour l'Ogooué-Ivindo. Cette série de stages a pour objectif de faire une remise à niveau sur les lois du Jeu, compte tenu des changements intervenus après la Coupe du Monde Féminine de la FIFA-France 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.