Burkina Faso: Le réconfort de Roch aux déplacés de Kaya

De retour de Dori dans la région du Sahel, où il a présidé des cérémonies d'inauguration d'une nouvelle gare routière et d'un centre hospitalier régional réhabilité, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a fait une escale à Louda dans la région du Centre-Nord l'après-midi d'hier jeudi 20 février 2020.

A cette occasion, le chef de l'Etat a témoigné sa solidarité aux milliers de déplacés internes victimes de la terreur des forces du Mal.

C'est à 16h 33mn que l'hélicoptère à bord duquel se trouvait le Président du Faso à atterri sur un espace clôturé à proximité de la route nationale N°3 Ouaga-Kaya-Dori et en face de la colline mariale de Louda dans la commune de Boussouma.

Au bas côté de ladite colline, une dizaine de tentes avaient été dressées pour abriter une brève cérémonie d'échanges entre Roch Marc Christian Kaboré et plus d'un millier de personnes déplacés internes des communes de Kaya et de Boussouma.

Accueilli à son arrivée par quelques membres du gouvernement et les autorités locales de la région du Centre-Nord avec à leur tête le gouverneur Casimir Séguéda, Roch Marc Christian Kaboré a visité un site d'accueil de déplacés internes.

Celui-ci a été érigé dans l'enceinte d'une grande cour appartement à un riche planteur burkinabè vivant en Côte d'Ivoire du nom de Pabégmongo.

L'escale de Louda a permis au Président du Faso de s'imprégner des conditions de vie des déplacés internes, des actions du Conseil national de secours d'urgence et de réhabilitation (CONASUR) et de ces démembrements au niveau local.

Le gouverneur du Centre-Nord, Casimir Séguéda, et le porte-parole des déplacés internes ont traduit leur reconnaissance au gouvernement ainsi qu'à l'ensemble des partenaires et aux personnes physiques et morales pour leurs multiples actions de solidarité.

Malgré les efforts consentis par l'Etat et les différents partenaires pour leur assurer un plein épanouissement sur leur nouvelle terre d'accueil, le retour dans leurs terroirs respectifs reste l'une des préoccupations majeures des déplacés internes du Centre-Nord.

Après avoir recueilli les préoccupations des déplacés internes, le président du Faso a assuré que le gouvernement mettrait tout en œuvre pour soulager leur souffrance. Il a appelé l'ensemble des Burkinabè à l'union sacrée pour vaincre les ennemis de la République.

A noter que le Centre-Nord accueille, selon les dernières données, 687 665 personnes déplacées internes réparties dans plusieurs localités des trois provinces, à savoir 495 194 dans le Sanmatenga, 104 098 dans le Bam et 88 383 dans le Namentenga.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.