Sénégal: TQO - La sélection nationale réduite à cinq boxeurs (président CNG)

Dakar — Deux boxeurs sénégalais, Pape Mamadou Sow (+51 kg) et Adolphe Sylva (+65 kg) ont été éliminés du Tournoi de qualification olympique (TQO) démarré jeudi au Dakar Arena de Diamniadio, pour "des problèmes administratifs", a annoncé le président du comité national de gestion de la boxe, Thierno Seydou Ba.

"Le groupe a été amputé de deux boxeurs", a indiqué le président du CNG de la boxe dans des propos rapportés par la Radio futurs médias (RFM, privée).

Dans le cas de Pape Mamadou Sow, seul boxeur local parmi les sept pugilistes sélectionnés, le problème tient au fait que son livret médical n'a pas été signé à la bonne place par le médecin chargé de le faire, selon Thierno Seydou Bâ.

"Il manquait une signature sur le livret médical, donc nous avions quelques minutes pour réparer cela, mais le gars chargé de recueillir le document avait déjà fermé, le CIO (Comité international olympique) est très strict" sur ces questions, a fait savoir le président du CNG.

Concernant Adolphe Silva, venu de Suède, les documents pour lui permettre de prendre part à la compétition étaient incomplets, a laissé entendre Thierno Seydou Bâ.

Au total 39 pays africains sont en lice pour ce TQO réservé aux boxeurs du continent cherchant le sésame pour Tokyo 2020.

Huit épreuves masculines et cinq épreuves féminines sont prévues.

Trente-trois boxeurs (22 hommes et 11 dames) seront sélectionnés au terme du tournoi pour représenter leur pays aux JO 2020 prévus à Tokyo, au Japon.

Le Sénégal devait être représenté par sept pugilistes, Khadija Timéra (51 kg), Pape Mamadou Sow (+51 kg), Adolphe Sylva (+69 kg), Matar Sambou (+69 kg), Souleymane Sy (81 kg), Karamba Kébé (lourds) et Pape Mamadou Ndiaye (super-lourds).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.