Togo: Faure Gnassingbé - 'Je ne peux pas changer mon nom'

20 Février 2020

'Je ne me sens pas l'âme d'un dictateur", a déclaré jeudi le président togolais Faure Gnassingbé, à deux jours de la présidentielle de samedi où il fait figure de favori alors qu'il est candidat pour un quatrième mandat.

'L'intimidation (des opposants, ndlr), c'est plus une réputation qu'une réalité. Un président ne peut pas être au fait de tout ce qui se passe, ce n'est pas que je me défausse', a affirmé le chef de l'Etat, dans un entretien accordé à l'AFP et au journal Le Monde, depuis le palais présidentiel à Lomé.

'Si vous avez le temps de vous pencher sur la situation de notre pays , vous verrez que parfois ces propos ou ces appréciations sont exagérées, en tous cas je ne me sens pas l'âme d'un dictateur', a-t-il assuré, en réponse aux accusations de l'opposition et de la société civile, qui dénoncent un régime autoritaire, des arrestations arbitraires et l'absence d'alternance dans le pays.

'Quand j'ai succédé à mon père, les conditions dans lesquelles ça s'est fait, c'est sûr que c'est un peu comme le péché originel parce que c'est l'armée qui a pris cette décision', a-t-il reconnu, avant d'ajouter: "Entre temps je me suis retiré  et nous avons organisé des élections".

'Je ne peux pas changer mon nom, je ne pense pas que le nom ou la filiation soit un facteur d'exclusion', a encore jugé Faure Gnassingbé.

Interrogé sur l'éventualité d'une victoire dès le premier tour de la présidentielle, où se présentent six candidats de l'opposition, le chef de l'Etat s'est dit 'serein et confiant'.

'Bien sûr, c'est mon souhait et j'ai tout fait pour cela donc je suis serein et confiant', a-t-il dit.

Faure Gnassingbé a affirmé dans le même entretien ne pas savoir s'il allait se présenter en 2025, tout en s'engageant à "respecter" la Constitution togolaise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.