Sénégal: Croix Rouge sénégalaise - 4500 personnes assistées à Guédiawaye, Pikine et Kaolack lors des inondations en 2019

20 Février 2020

La Croix-Rouge sénégalaise évalue son opération d'assistance en faveur de 4,500 personnes frappées par les inondations en 2019 dans les départements de Guédiawaye, Rufisque et Kaolack

Quelque 500 ménages, soit 4,500 personnes fortement touchées par les inondations dans les départements de Guédiawaye, Rufisque et Kaolack ont été assistées par la Croix-Rouge sénégalaise, à travers un transfert monétaire, la fourniture d'articles non-alimentaires et de services d'assainissement ainsi que la promotion des bonnes pratiques familiales essentielles (promotion de l'utilisation des moustiquaires imprégnées, lavage des mains, bonnes pratiques nutritionnelles et d'hygiène, déparasitage, etc.)

Selon un communiqué de presse, l'opération d'assistance a permis à 150 familles déplacées par les inondations à couvrir trois mois de loyer, de reconstruire et/ou réhabiliter 50 latrines familiales et de curer plus de 100 fosses septiques, avec le concours des Services techniques régionaux de l'Etat (Assainissement, Hygiène et Santé).

« Le processus a été long, mais l'objectif a été atteint par la mise en œuvre des activités sur le terrain.

Celles-ci nécessitent des initiatives de recherche de fonds supplémentaires dans l'avenir pour assister plus de personnes dans le besoin », souligne Madame Bafou Ba, Présidente de la Croix-Rouge sénégalaise, à l'ouverture d'un atelier visant à évaluer l'opération d'assistance.

Réunis jeudi à Saly pour une rencontre d'une journée, les responsables et agents de la Croix-Rouge sénégalaise ainsi que ceux de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) ont passé en revue tout le processus de préparation et de mise en œuvre de l'opération d'assistance.

Ils ont également réfléchi sur les différentes actions de préparation et de réponse aux catastrophes, en général, y compris une meilleure utilisation des alertes et informations hydrométéorologiques, avant de formuler des recommandations.

Pour Dr Aissa Fall, Représentant le chef du Cluster Sahel de la FICR : « Cette rencontre est un moment propice pour diagnostiquer la pertinence de notre intervention auprès des communautés que nous servons, afin d'améliorer nos futurs programmes de résilience ».

L'opération d'assistance a été financée par la FICR, à travers une allocation de 119 millions de Fcfa de son fonds d'urgence de réponse aux catastrophes (DREF) dans la période octobre 2019 et février 2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.