Sénégal: OMVS - Serigne Mbaye Thiam exhorte à mettre en œuvre le volet navigation

Dakar — Le ministre de l'Eau et de l'Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, a appelé jeudi les pays membres de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) à redoubler d'efforts en vue de la mise en œuvre du projet de navigation sur le fleuve Sénégal.

"Nous devons tous nous retrousser les manches pour que le troisième volet des orientations de notre organisation lors de sa création, notamment la navigation se réalise", a-t-il exhorté, jeudi, lors d'une visite au siège de l'OMVS.

Il a évoqué d'autres programmes comme la réalisation du barrage de Gourbassi, au Mali. Il a souligné que cet ouvrage permettra de sécuriser la navigation et d'assurer, en même temps, la disponibilité de l'eau à usage agricole.

Le barrage de Gourbassi sera édifié sur l'affluent de la Falémé, à la frontière sénégalo-malienne. Il doit permettre surtout de contrôler les eaux de la Falémé, pour améliorer la navigation et l'irrigation

"Un autre projet gigantesque rentrant dans le cadre de la solidarité entre les quatre Etats, est celui de Koukoutamba, en territoire guinéen, pour lequel nous devons faire toutes les diligences pour le voir réalisé", a déclaré Serigne Mbaye Thiam.

L'aménagement hydroélectrique de Koukoutamba est prévu en territoire guinéen sur le Bafing, principal affluent du fleuve Sénégal.

Serigne Mbaye Thiam dit être venu au siège de l'OMVS pour "s'enquérir des projets en cours et mettre un nom sur les visages du personnel mais surtout les engager davantage et les encourager pour le travail accompli au nom des pays de l'Organisation".

"L'OMVS est un modèle de gestion partagée des ressources en eau, assurant également la paix et la sécurité entre les pays qui se partagent le bassin du fleuve Sénégal", a magnifié le ministre.

Il a souligné que l'accord ayant donné naissance à l'OMVS, a permis la création de la Société de gestion de l'énergie de Manantali (SOGEM) et de réaliser les barrages de Diama (Sénégal) et de Manantali (Mali), permettant de disposer d'une électricité beaucoup moins chère que celle thermique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.