Sénégal: Tentative d'extorsion des fonds - F. Guèye filme son amant nu et lui réclame 500 000 FCfa

20 Février 2020

Les promesses mirobolantes n'engagent que celles qui y croient. Son amant devait lui remettre 120.000 FCfa pour qu'elle déménage du piètre local qui leur sert de nid d'amoureux tous les week-ends. Puisque O.L.Guèye n'a pas tenu parole, F.Guèye l'a filmé nu et lui a réclamé 500.000 FCfa.

L'idylle entre O. L. Guèye, né en 1980, père de famille et aide-soignant dans un hôpital de la place, et une employée de maison âgée de 20 ans, a fini devant le commissariat de Dieuppeul. La jeune mère célibataire a filmé son amant alors qu'il était nu, lui a envoyé les images et a réclamé 500.000 Fcfa.

Autrement, elle menaçait de les publier dans les réseaux sociaux. Piégée par son ami qui devait servir d'intermédiaire pour la remise de l'argent, elle a été arrêtée par le commissariat de Dieuppeul et déférée devant le procureur de la République, le 17 février dernier, pour menaces de diffusion d'images à caractères pornographiques et tentative d'extorsion de fonds.

Le couple s'est connu par l'intermédiaire d'un ami commun qui avait perdu son téléphone et qui a envoyé au plaignant une photo d'un tableau d'art à partir du téléphone de la mise en cause.

F. Guèye l'a trouvé élégant sur sa photo de profil WhatsApp. Ils ont discuté, sympathisé, se sont donné un premier rendez-vous dans une auberge au Point E en fin janvier 2020 et sont passés à l'acte. Puis, ils ont remis ça un mois plus tard, le 08 février dernier. Pour cette seconde rencontre, les tourtereaux se sont retrouvés à Liberté 5.

Dès qu'il est arrivé sur les lieux, l'aide-soignant a fait remarquer à son amante que l'endroit n'était pas sécurisant. C'était l'obscurité totale dans la chambre. F. Guèye a répondu que l'électricité prépayée « Woyafal » était épuisée et qu'elle n'avait pas un rond pour en acheter. Une façon de demander de l'argent...

C'est donc dans le noir qu'ils ont entretenu des relations intimes. Lorsqu'ils ont terminé vers 23 h, F. Guèye a allumé la torche de son téléphone pour permettre à l'aide-soignant de se nettoyer.

Elle en a profité pour le filmer nu à son insu, lui a envoyé la vidéo et a réclamé 500.000 Fcfa. Refusant de subir ce chantage, O. L. Guèye a déposé une plainte au commissariat de Dieupeul.

Témoin dans cette affaire, M. C. Ngom, vendeur de chaussures à la cité Bastos, a soutenu que F. Guèye lui a demandé de lui vendre des chaussures à crédit et de ne pas s'en faire pour le paiement.

Bientôt ses soucis d'argent seront terminés car détenant dans son téléphone des images qui allaient lui rapporter 500.000 Fcfa, avait-t-elle soutenu.

Fière de son geste, F. Guèye lui a montré le film et M. C. Ngom l'a fermement dissuadé de faire du chantage à son amant. Il lui a demandé de lui remettre le numéro de la partie civile.

Ce que F. Guèye a accepté puisqu'elle voulait que ce soit lui qui récupère l'argent. Ngom a joué le jeu, mais s'est, entre temps, entendu avec le plaignant. À la place de billets de banque, l'employée de maison a eu droit à des menottes aux poignets.

F. Guèye a reconnu les faits. Sa copine S. Diouf, qui habite à Thiès, lui a dit que le créneau du chantage sexuel est porteur.

L'aide-soignant lui avait promis 120.000 Fcfa pour qu'elle trouve un logement décent, mais n'a pas tenu parole. Elle met sa cupidité sous le compte de la jeunesse, de l'inexpérience et demande pardon.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.