Ile Maurice: MASA - Une employée licenciée suite au décès de Nishi Taucoory

20 Février 2020

Plus de 10 ans de service au sein de la Mauritius Society of Authors (MASA). C'est ce que comptait l'employée trouvée coupable d'avoir posté des propos dénigrants et «racistes» à l'encontre de sa collègue Nishi Taucoory. Celle-ci est décédée le 10 novembre de l'année dernière, victime, selon son père, Kishore Taucoory de harcèlement au travail.

Le couperet est tombé lundi dernier 17 février dernier. L'employée incriminée est passé devant un comité disciplinaire qui a recommandé qu'elle soit licenciée. Le conseil d'administration a alors décidé de suivre les recommandations de ce comité disciplinaire. Au sein de l'institution, on souligne que l'employée avait un parcours déjà entaché par d'autres cas de mauvaise conduite alléguée. Avait-elle, à son tour déjà porté plainte pour harcèlement au travail ? A la MASA, on ne se prononce pas.

Quelle sera la suite, pour assainir les relations au travail, au sein de cette institution qui occupe la MASA à Beau-Bassin ? Une source explique qu'un «performance appraisal» est prévu. L'un des commentaires fréquemment lancé à l'encontre du personnel de la MASA, par des artistes, est qu'ils seraient trop nombreux. Selon une source, «il faut revoir la situation des ressources humaines. Ce n'est pas qu'il y a trop de monde. C'est surtout une question d'efficacité qui n'est pas là dans tous les cas. Il faut former le personnel pour qu'il soit plus efficace.»

Durant son intervention lors des débats sur le discours programme, le ministre des Arts et du patrimoine culturel, Avinash Teeluck a indiqué qu'il considère des moyens d'automatiser la collecte des tarifs et compte se pencher sur un meilleur moyen de paiement des droits d'auteurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.