Ile Maurice: Ganga Talao - Au cœur de la célébration de Maha Shivaratree

20 Février 2020

Le lac sacré de Grand-Bassin, autrement connu sous le nom de Ganga Talao, est l'un des lieux religieux les plus fréquentés du pays et se retrouve au centre de la célébration de Maha Shivaratree.

Cette fête religieuse hautement significative chez les Mauriciens de foi hindoue est observée chaque année. La date varie d'une an- née à l'autre en fonction du calendrier hindou. Mais, en règle générale, la grande nuit de Shiva est commémorée le 13e soir et le 14e jour du 11e mois hindou de Phalguna (février) ou Maagh (mars). Cette année, elle aura lieu demain, vendredi 21 février.

Situé dans la région montagneuse du Sud-Ouest, à Savanne, Ganga Talao se trouve à environ 550 m d'altitude et le lac serait d'une profondeur de 18 m. Ses eaux regorgent de poissons et d'anguilles mais il est important de noter que la pêche y est strictement interdite, compte tenu de la signification spirituelle du site.

Ce lac intéressant, qui se trouve dans le cratère d'un volcan éteint, est non seulement absolument magnifique et paisible mais il est aussi considéré comme un lac sacré qui, selon la légende, est relié au fleuve sacré du Gange, en Inde.

De loin le site hindou le plus important de Maurice, Ganga Talao est un endroit où les dévots peuvent méditer, chanter, faire des offrandes ; il sert aussi lors du pèlerinage pendant la fête de Maha Shivaratree. Il est cependant ouvert à tous ceux qui souhaitent profiter de sa splendeur naturelle, pour observer des singes qui visitent fréquemment le lac ou s'émerveiller devant les temples, sanctuaires et statues colorées de dieux.En 2007, une immense statue du dieu hindou Shiva d'une taille d'environ 33 mètres a été dévoilée. Elle est la plus haute à Maurice.

L'eau du lac est utilisée dans la prière, ce qui garantit que chaque individu qui l'utilise en est purifié et que l'énergie de Shiva lui est transférée. «Ceux qui ne sont pas en mesure de prendre eux-mêmes l'eau sacrée demandent souvent à leurs amis et aux membres de leur famille qui y vont de leur en rapporter en bouteille. Ce festival est le moment de prier, pour le pardon et ressentir la puissance de l'eau sacrée», confie Rama Krishna, un dévot qui s'est rendu au Ganga Talao avec ses proches.

Symbolisme

Les préparatifs en vue de la fête Maha Shivaratree et du pèlerinage annuel au lac com- mencent des semaines avant le festival. Les dévots fabriquent des kanwars colorés en bambou et ornés de décorations en papier, de clochettes, de miroirs et de fleurs.

«Les kanwars symbolisent l'obéissance, la gratitude et l'abandon à la volonté divine. », explique Suraj Roy de Mare-Tabac.

Pendant dix jours, les hindous observent un carême végétarien. Ceux qui construisent des kanwars commencent leur carême plus tôt. Les dévots quittent leurs maisons avec leurs kanwars pour se diriger vers Ganga Talao quatre à sept jours avant la fête. «La plupart des pèlerins s'habillent de blanc, couleur qui représente la pureté, et ils portent leurs kanwars sur leurs épaules ou les tirent derrière eux.»

«La main à la pâte »

«Lorsque les dévots arrivent à Ganga Talao pendant la célébration de Maha Shivaratree, ils prient, font des offrandes dans l'un des nombreux sanctuaires disséminés autour du lac. Des rituels similaires sont observés sur les rives du Gange en Inde», explique Subiraj Hurdoyall, habitant de Grand-Bois qui s'est rendu au Ganga Talao pour admirer les kanwars.

«Ce qui est merveilleux, c'est que nous sommes grandement soutenus par toute la communauté mauricienne pendant le pèlerinage vers le lac sacré et au retour. Pena kominoté, pena kouler tou morisien met la main dan la pat aport enn ti kontribision», dit Ashok Kissoon, qui lui est venu de Flacq.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.