Tchad: Les élections législatives pourront-elles se tenir à la date prévue?

Les électeurs seront appelés aux urnes le 13 décembre pour élire leurs députés. Initialement prévu en 2015, le scrutin a été repoussé à plusieurs reprises. Cette fois, la date est jugée « réaliste » par l'ensemble de la classe politique, à une condition : le décaissement du budget.

Il aura fallu huit projets de calendrier avant qu'une date ne soit validée. Alors cette fois, la Céni a mis les bouchées doubles pour tenir les délais. Deux facteurs vont être déterminants, confie l'un de ses membres.

D'abord, éviter les retards de l'opérateur technique. Car c'est bien lui qui va enclencher le processus en distribuant des kits d'enrôlement. Un contrat d'environ 15 milliards de francs CFA a bien été signé début février avec une société hollandaise. Mais elle attend toujours une avance de 30% pour démarrer ses activités.

Mais avant cela, la Céni doit régler la question du financement. Une question qui pourrait retarder le calendrier. Si un budget prévisionnel fixe le coût des législatives aux alentours de 35 milliards de francs CFA, aucun décaissement n'a encore été fait.

Sur ce point, les spécialistes se veulent rassurants : plus de la moitié du budget serait disponible dans les caisses du trésor. Mais plusieurs observateurs en doutent, et précisent que ce montant ne figure pas dans la loi des finances. Sans compter sur les partenaires, appelés à financer une partie du processus. Ils ne se sont pas encore manifestés officiellement à moins de dix mois du scrutin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.