Sénégal: Pose de la première pierre du Stade Olympique - Le Chef de l'État attendu à Diamniadio

La maquette du futur Stade olympique
20 Février 2020

Longtemps attendue depuis l'annonce faite par le Chef de l'État, lors de l'inauguration de Dakar Aréna, le 8 août 2018, la pose de la première pierre du futur stade olympique de Diamniadio sera effective aujourd'hui, à 16h.

Et c'est le président Macky Sall, lui-même, qui en avait fait la promesse, qui procédera à la pose de la première pierre ; d'où toute la solennité qu'il faudra accorder à cet événement.

Le ministre des Sports, Matar Bâ, avait sensibilisé les différents présidents de fédérations afin qu'ils fassent de la cérémonie leur propre affaire par une mobilisation sans commune mesure de toutes les composantes du sport sénégalais.

Ce stade olympique d'une capacité de 50.000 places sera ultra moderne pour épouser les valeurs olympiques ; en fait, il permettra à certaines fédérations de s'y retrouver de par la disposition de ses infrastructures multifonctionnelles.

Tout ceci sera l'œuvre de la société turque, Summa, qui a gagné le marché comme du reste certaines autres infrastructures dans ce Pôle de Diamniadio. Le coût des travaux est estimé à environ 156 milliards de FCfa et sa construction va durer 17 mois.

A terme, ce stade olympique sera doté de 50.000 places avec, en sus, deux terrains d'entraînement dont l'un est équipé d'une piste d'athlétisme et d'une seconde tribune de 2000 places, l'ensemble entièrement alimenté par une centrale d'énergie solaire autonome développant une puissance de 2 Mégawatt.

Doté de loges présidentielles et Vip, d'une tribune de presse, de plus de 1500 sièges et 40 postes de commentateurs, d'un système de climatisation performant et d'équipements audiovisuels correspondant aux normes réclamées par la Fédération internationale de football (Fifa), «ce stade de nouvelle génération se classera parmi les stades les plus performants du continent».

Le ministre des Sports qui s'est réjoui de cette promesse du Chef de l'État avait indiqué que «ce stade sera construit en 17 mois, donc normalement le calendrier qui sera respecté nous permettra de le mettre en service en Juillet 202».

Un projet qui devrait permettre également d'entrevoir l'avenir avec optimisme dans la perspective des Jeux olympiques de la jeunesse (Joj) 2022 (22 octobre - 9 novembre), mais aussi de pouvoir prétendre à l'organisation d'une Can de football.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.