Seychelles: État de la Nation aux Seychelles - Les Seychellois éliront leur représentant au conseil de district, un vaste projet de logement, et la protection des zones côtières

Le président des Seychelles archipel de l'Océan Indien Danny Faure a annoncé que les Seychellois éliront l'année prochaine leur conseil de district.

Le président Danny Faure a fait cette annonce lors de son discours sur l'état de la Nation, qui marque la rentrée parlementaire.Le chef de l'État entend ainsi donner aux habitants des districts de Mahe Praslin et la Digue le choix de prendre leur responsabilité dans la gestion de leur district.

« La loi qui gouverne le Conseil de district est entrée en force au début de cette semaine. En vertu de cette loi qui donne mandat au Président de la République de convoquer les lecteurs, j'ai le plaisir d'annoncer que les premières élections du Conseil de district auront lieu les 21, 22 et 23 janvier 2021 » a dit le président Faure .

Le logement reste une des priorités du gouvernement seychellois.Le président Faure a expliqué qu'en 2017, il avait lancé un vaste programme de 24 logements dans 24 districts et 24 mois.Il a expliqué que le projet connaît un retard, dû à un problème de gestion.Cependant, le président Faure entend lancer un nouveau projet de 2500 logements avec l'aide de l'Inde.

« Dans ce domaine, j'ai le plaisir d'annoncer qu'en résultat des négociations que nous avons eues avec le gouvernement de l'Inde, nous allons entamer dans les quatre prochaines années, un programme de construction de 2 500 logements. Ces 2 500 logements auront un impact certain sur la situation du logement dans le pays » a dit Faure.

Le chef de l'État a également abordé le sujet de l'érosion côtière qui est devenu un problème important pour les infrastructures qui se trouvent sur le littorales, depuis quelques années l'érosion côtière a défiguré des nombreuses plages.Le président Faure a dit que pour faire face à ce problème, il a fait appel à l'aide internationale.« J'ai engagé nos partenaires internationaux à nous fournir l'expertise nécessaire pour nous trouver les solutions que nous pouvons appliquer immédiatement sur nos côtes.

Ce travail de réduction des risques d'inondation et l'érosion seront financés par un don de 5 millions d'euros de l'Agence Française de Développement (AFD). Le travail va débuter bientôt à Beau Vallon, puis à Anse Kerlan, Anse la Blague, North East Point et Au Cap » a dit Faure.La pêche a été un des domaines, que le président Faure a adressé.

Il a annoncé que de nouvelles zones de protection marines allaient être mises en place cette année qui fera que le pays aura 30 % de sa zone maritime classée comme zone protégée.Faure a aussi annoncé des mesures pour protéger l'un des poissons les plus appréciés par les Seychellois le bourgeois« Le gouvernement est en train de prendre des mesures afin d'assurer que notre stock de poissons demeure durable.

Le bourgeois est une délicatesse de la cuisine créole. Ce poisson est beaucoup pêché. A partir d'avril prochain, le gouvernement interdira l'exportation commerciale de cette espèce. Cela permettra sans doute de rendre le prix de ce poisson abordable pour le Seychellois.La semaine prochaine le dirigeant de l'opposition Wavel Ramkalawan donnera sa réaction au discours du président Faure sur l'État de la Nation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.