Maroc: L'espoir du rap Pop Smoke abattu chez lui

C'est une nouvelle tragédie qui s'est abattue sur le monde de la musique. Après la mort de Juice Wrld, l'un des rappeurs les plus en vue a perdu la vie ce mercredi 19 février, d'après le site TMZ.

Agé seulement de 20 ans, Pop Smoke a été abattu lors d'un vol à domicile selon les premiers éléments de l'enquête. Quelques heures après l'annonce de sa mort, Nicki Minaj, qui a collaboré avec l'artiste, a posté un message bouleversant sur la toile. "La Bible nous dit que la jalousie est aussi cruelle que la tombe. Incroyable. Repose en paix, papa", a-t-elle écrit.

Aux moments des faits, le rappeur se trouvait dans une maison des collines d'Hollywood vers 4h30 du matin lorsque des hommes portant des sweats à capuche et des masques sont entrés par effraction dans sa maison. Ils ont tiré plusieurs coups de feu, blessant gravement Pop Smoke. L'artiste a ensuite été conduit à l'hôpital et déclaré mort. Des sources proches de la famille ont également dévoilé la présence d'une vidéo de surveillance à TMZ.

Sur cette séquence, on aperçoit quatre hommes masqués avec des capuches qui entrent dans la maison seulement dix minutes après que des membres de sa famille ont verrouillé la porte d'entrée. D'après cette source, l'alarme de la demeure ne fonctionnait pas, ce qui a permis aux intrus d'entrer plus facilement selon la police, une fête était organisée quelques minutes plus tôt dans la propriété.

Ces derniers mois, d'autres rappeurs sont décédés dans des circonstances tragiques. Le 8 décembre dernier, le rappeur Juice Wrld perdait la vie subitement à l'âge de 21 ans dans l'un des aéroports de Chicago. Selon les premiers éléments de l'enquête, il serait décédé d'une overdose accidentelle d'opiacés. En 2018, c'est le rappeur xxxTEntacion, alors très en vogue, qui a été tué par balle alors qu'il se trouvait dans sa voiture à Miami.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.