Congo-Brazzaville: Musique - Zina Hope et Antar à l'affiche de 2My Party

Si vous n'avez jamais entendu parler de 2My Party, rassurez-vous, cela est tout à fait normal. Le concept de l'organisateur, le label 2My Records, n'en est qu'à la saison 1 et l'épisode 1 mais est déjà la promesse d'un bel événement qui comptera dans la vie nocturne de la ville Océane.

Pour cette soirée de lancement, Gabriel Mendès, directeur du label a mis « les petits plats dans les grands » en sélectionnant L'Alhambra, restaurant chic du centre ville qui sera, au soir du 29 février, transformé en salle de concerts : Exit tables, chaises et couverts et place à la scène !

« Deux générations, une seule passion »

La programmation artistique met à l'affiche deux véritables artistes. : Zina Hope et Antar. Une femme, un homme, 24 ans seulement pour la première nommée et une expérience réduite à trois chansons en 1ere partie de Laila & The Groove à la soirée Urban Moments Africa, il y a quatre mois à peine... Antar, 44 ans et 18 années d'expérience de scène au compteur ! Si Antar le Lion, comme on l'appelle affectueusement, a déjà un public fidèle, Zina Hope aura, quant à elle, à conquérir un public né sur sa page Facebook qui rassemble, malgré tout, plus de deux mille fans. Cela pourrait donc ressembler à un passage de témoin entre deux générations, il n'en est rien, car Antar, signé sur le label 2My Records en août 2018, s'apprête à vivre comme une seconde carrière, avec notamment la sortie attendue de son premier single « L'amour de ma vie ». Zina Hope, s'apprêtant de son côté à terminer l'enregistrement, tout aussi attendu, de son album neuf titres « Je suis en route » en ce début d'année.

« Zina Hope, la briseuse de codes »

Zina Hope ne débute sa carrière que depuis 2018. Son premier titre « Chez moi j'ai des bananes » est un véritable succès d'estime auprès du public et des médias. Depuis, elle enchaine chansons sur chansons où elle trace le quotidien du Congo Brazzaville dans un répertoire teinté d'acoustique ou de sons distordus de guitares. Elle innove par un style qui brise les codes musicaux entendus dans la ville océane et semble savoir ce qu'elle veut et savoir où elle va, poussée par un vent de fraicheur qui promet de la porter haut et loin. Entourée de musiciens d'un talent indéniable, Zina Hope aime ajouter quelques scénographies pour donner à ses concerts une valeur visuelle ajoutée.

« Antar, la force du lion »

Né en 76 à Brazzaville, Antar grandit dans une famille nombreuse et fait du ballon sa première passion. Antar n'a que 12 ans quand le destin tragique siffle la fin du match et celle de ses rêves de footballeur. Devant la porte de la maison familiale, alors qu'il revient de ce qui sera son dernier match de football, Antar perd l'usage de ses jambes. Les crampons définitivement raccrochés, l'adolescent, qu'il devient quelques années plus tard, trouve refuge dans la musique, il récite ses gammes sur une guitare, une nouvelle vie l'appelle : La vie d'artiste ! Depuis 2002, c'est donc sur un fauteuil roulant qu'Antar sillonne Pointe-Noire et force l'admiration du public qui découvre son univers musical où s'entremêlent folk, reggae, funk, world music... Depuis, son parcours est celui d'un long fleuve tranquille qui s'apprête à le conduire à bon port.

« Kizomba, DJ et surprises »

Il sera également proposé au public, qui suivra cet épisode 1 de la saison 1 de 2My Party, dont BCI Congo est le principal sponsor, une sensuelle représentation de la danse Kizomba par New Face Agency. La Kizomba, qui signifie « fête », s'inspire de la Semba, à ne pas confondre avec la Samba du Brésil, nous vient tout droit de l'Angola et a déjà conquis nombre de capitales, de Paris jusqu'à Mexico. Et, pour ne pas laisser de temps mort à cette soirée, DJ Zash exprimera son art du djiing et du turntablism sur ses platines. Si l'on vous dit que des invités « surprises » sont attendus en fin de soirée sur la scène, vous n'aurez plus de raison de manquer ce premier épisode de 2My Party.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.