Madagascar: Plantation d'arbres dans les écoles publiques

Reboisement en milieu scolaire. Tel est l'objectif d'un projet d'éducation environnemental et entrepreneurial à l'école. Trente écoles publiques bénéficieront de la mise en place de pépinière. Les enfants planteront deux millions de graines d'arbre tous les ans. Une convention a été signée entre le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et professionnelle, l'association Graine de vie et l'association Action sans frontières, hier, au siège du ministère à Anosy.

Cette plantation d'arbres sera répartie dans différentes écoles dans les régions de Madagascar. « L'objectif est d'éduquer les enfants sur la culture entrepreneuriale qui est un état d'esprit. Nous encourageons les enfants à avoir l'esprit de la protection et de la mise en valeur de l'environnement. Chez nous, les enfants ont l'habitude de recevoir seulement des cours. C'est cela que nous voulons changer. Nous croyons que nous pouvons apporter du changement, c'est à dire la manière d'éduquer les enfants », explique Fréderic Rakotovoavy, président de l'Action sans frontières.

Rijasoa Andriamanana Josoa, ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et professionnelle, a mentionné que la plantation des arbres dans les cours de l'école peut devenir un outil pédagogique. « Il ne suffit pas seulement de planter des arbres. On peut utiliser l'arbre pendant les cours de science naturelle. Pour savoir par exemple comment les plantes se développent. Quelles sont les différentes parties d'une plante ? Cela aidera les élèves à mettre en valeur les plantes. Et aussi pour inciter les enfants à s'intégrer dans l'agriculture. La plupart des enseignants ont tendance à inciter les élèves à devenir des ingénieurs, et des médecins. Bon nombre d'enfants pourraient devenir aussi des agriculteurs », explique-t-elle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Education

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.