Madagascar: Judo - Slam de düsseldorf - Cinq expatriés en lice

Prélude aux JO 2020. Les judokas de la Grande île qui évoluent à l'étranger enchainent des tournois de qualification en perspective des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 (24 juillet au 9 aout).

Après la participation de quelques combattants malgaches au Grand Slam de Paris il y a deux semaines, cinq d'entre eux tenteront leur chance au Slam de Düsseldorf du 21 au 23 février, dans le but d'engranger le maximum de points possible pour obtenir le ticket olympique. Récemment au Grand Slam de Paris, le judoka du club Balma Saint-Exupéry de Toulouse, Fetra Ratsimiziva engagé chez les -81kg avait passé le premier tour en battant un Macédonien après golden score.

Le porte-drapeau malgache aux JO de Londres 2012 avait ensuite perdu son deuxième combat contre l'Israélien, champion du monde en titre. Il montera sur le tatami ce dimanche à Düsseldorf. Les deux boursières du centre international de Tokyo en l'occurrence Tessia Tsiorinirina dans la catégorie -52kg et Damiella Nomenjanahary chez les 63kg y seront, elles aussi, de la partie.

Et les deux autres qui complètent la liste sont Brenda Andriantiana dans la catégorie -57kg filles et Janeiro Chan Ling chez les -60kg. Brenda évolue depuis quelques années en Allemagne tandis que Janeiro évolue, pour sa part, à Paris. Plus de sept cents judokas venant de cent vingt pays seront en lice à ce Slam de Düsseldorf.

Après celui-ci, les judokas malgaches auront encore deux autres tournois qualificatifs avant le mois de mai notamment le Grand Prix de Rabat au Maroc du 6 au 8 mars ainsi que les championnats d'Afrique prévus du 16 au 19 avril à Casablanca, Maroc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.