Congo-Kinshasa: Lancement de la mission de contrôle des prix des biens en RDC - Acacia Bandubola passe à la vitesse supérieure

Elle vient d'appuyer sur l'accélérateur. Malheur aux récalcitrants qui continuent à augmenter illicitement les prix des biens sur le marché, car la Ministre de l'économie nationale, Acacia Bandubola a décidé de passer à la vitesse supérieure.

Tenez ! Face à la persistance de l'augmentation des prix de certains biens sur le marché, jeudi 20 février 2020, dans son cabinet de travail, la Ministre de l'Economie nationale a procédé au lancement, sur toute l'étendue du territoire national, de la mission de contrôle des prix afin de traquer tous les opérateurs économiques récalcitrants qui augmentent les prix illicitement, sans respecter la marge bénéficiaire.

Oui, à dater de ce jour, les officiers de la Police Judiciaire (OPJ) ont été associés à cette mission, pour donner un caractère légal et rigoureux à cette activité dont les résultats sont d'ores et déjà attendus par le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, qui suit de près cette situation. « Nous sommes dans la dynamique de pouvoir trouver des solutions aux problèmes qui se posent dans notre pays, aujourd'hui c'est la hausse des prix de certaines denrées de première nécessité. Dans ce cadre-là, le Gouvernement de la République ainsi que le Chef de l'Etat qui met l'homme congolais au centre de son action voudraient bien que nous puissions finalement trouver des solutions idoines quant à cette problématique », a précisé Mme la Ministre de l'économie nationale. Ce lancement intervient quelques jours après qu'elle ait visité l'axe Kinshasa-Mongata où elle a fait un constat amer en ce qui concerne l'augmentation illicite des prix sur le marché.

Vérité des prix

Tenant mordicus à cette forme de contrôle de routine qui s'avère ciblé et ponctuel, d'autant plus qu'il cible quelques catégories des entreprises qui vendent certaines denrées alimentaires, cette mission de contrôle va être faite pendant une période de 10 jours et elle va s'étendre sur toute l'étendue du territoire national. L'objectif consiste à chercher la vérité des prix sur le marché. «Nous voulions concilier la vérité des prix sur le marché et les prix qui devaient être appliqués en tenant compte de la marge bénéficiaire. Voilà pourquoi, ce contrôle est très important et nous avons eu l'aval de tout le Gouvernement afin de pouvoir réaliser ce contrôle et cela peut aboutir à des sanctions lorsque nous trouverons des opérateurs économiques en dehors de la marge bénéficiaire ou en dehors de la loi», martèle Mme Acacia Bandubola. Et par ricochet, elle promet des sanctions à tous les opérateurs économiques véreux qui tomberont dans le filet des inspecteurs déployés ce jour sur le terrain.

D'emblée, il convient de noter que ce contrôle, qui sera effectué pendant 10 jours, concerne la période comprise entre le 30 novembre et 10 février. Période pendant laquelle, il a été constaté une hausse vertigineuse des prix des produits de première nécessité sur le marché.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.