Algérie: Journée nationale de la fraternité - Instances et partis valorisent la décision du Président Tebboune

Alger — Des instances nationales et des partis politiques ont valorisé jeudi la décision du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune décrétant le 22 février de chaque année "Journée nationale de la fraternité et de la cohésion entre le peuple et son armée pour la démocratie".

Dans ce cadre, le bureau de l'Assemblée populaire nationale (APN) a valorisé lors de sa réunion jeudi sous la présidence de Slimane Chenine, président de l'APN, la décision du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a décrété le 22 février de chaque année "Journée nationale de la fraternité et de la cohésion entre le peuple et son armée pour la démocratie", estimant que "cette décision est une véritable reconnaissance et une prise en charge officielle des aspirations et des revendications des citoyens exprimées en cette journée historique dans la vie de notre peuple".

Pour sa part, le parti du Front de libération nationale (FLN) a qualifié le bilan du 1er anniversaire du Hirak populaire de "positif", citant "la remise de l'Algérie sur les rails de la légitimité ainsi que le rejet par le peuple de toute aventure menaçant l'unité du peuple et les fondements de l'Etat national".

Consécration du 22 février Journée nationale, un acquis pour le peuple et pour l'Algérie

Se félicitant de l'engagement du président de la République "de concrétiser les revendications relatives à la révision de la Constitution, de changer radicalement les fondements de la démocratie, de lutter contre l'exclusion et la corruption et de créer un climat politique serein basé sur le dialogue, le consensus et l'apaisement".

Le parti Sawt Echaab (Voix du peuple) a valorisé, par la voix de son président, Lamine Osmani, la décision du président de la République décrétant le 22 février "Journée nationale de la fraternité et de la cohésion entre le peuple et son armée pour la démocratie".

M.Osmani a souligné que la journée du 22 février "consacre la cohésion et la fraternité entre le peuple et son armée et ce dans le cadre de l'édification d'une Algérie démocratique et la diffusion de la culture de l'amour et de la paix", estimant que cette décision "est un acquis important permettant de renforcer les libertés et contribuant à l'instauration d'une nouvelle culture à tous les niveaux".

"Le Hirak a permis au peuple de se libérer et de lutter contre toutes les formes de corruption en vue de l'édification d'une Algérie nouvelle", a-t-il ajouté.L'association "Djazair El-Kheir" a estimé que le 22 février "est une journée exceptionnelle qui nous permettra d'exprimer notre joie pour le succès du Hirak qui a protégé le pays et les Algériens d'une véritable tragédie".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.