Guinée: Souleymane Barry tué - La BAC 4 pointée du doigt accusateur

21 Février 2020

La Brigade Anti Criminalité numéro 4 est accusée par la famille de la victime Souleymane Barry d'être hauteur de l'assassinat de leur enfant âgé de 17 ans jeudi 20 février 2020.

C'est suite à l'appel du Front National pour la Défense de la Constitution de l'acte 5 de résistance contre le projet de nouvelle constitution, que jeune élève en 8ème année a été froidement par balle dans son quartier à Wannindara.

Selon son oncle, il a été informé tardivement dans la soirée d'hier du cas de son enfant. Dès qu'il a appris, il a continué à l'hôpital Ignace Deen pour voir l'état du jeune.

"Les médecins nous ont dit là-bas, qu'il doit être opéré. Ils nous ont demandé d'aller chercher du sans à Donka.

Nous sommes partis pour ça, on a envoyé le sans. Ils ont commencé le traitement, c'est dans les environs de 00 heures que le jeune est décédé. D'après ce qu'on m'a dit la BAC 4 qui a tiré sur Souleymane Barry.

C'est vraiment grave, de voir ton enfant tué facilement comme ça. Nous comptons porter plainte mais il n' y a pas de justice en Guinée. C'est ça aussi le malheur", a expliqué Mamadou Barry.

Cette mort vient s'ajouter aux 141 autres victimes des manifestations politiques en Guinée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.