Cote d'Ivoire: La pro-Soro Trazéré Celestine revient auprès de «son papa» Ouattara

Vendredi 21 février 2020, lors d'un point de presse conjoint avec le ministre Adama Bictogo, Directeur exécutif du Rhdp au siège du parti à Cocody 2-Plateau les Vallons, la député d'Issia, Célestine Trazéré, proche de l'ex-président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro, vice-présidente du groupe parlementaire Rassemblement et cadre du mouvement Raci, a officialisé son retour au Rhdp, et a dit être venue reprendre sa place auprès du Président Alassane Ouattara pour le développement de la Côte d'Ivoire.

«Je reviens auprès de mon papa, être à ses côtés, prendre toute ma place pour pouvoir mener à bien ses objectifs, sa vision et ce qu'il réserve à la Côte d'Ivoire. C'est ensemble que nous le réussirons.

Je voudrais en profiter pour dire merci a toute la jeunesse du Rdr qui ne m'a jamais montré d'animosité, malgré mon départ. Elle m'a toujours encouragée à revenir à la maison. Il faut soutenir le Président Alassane Ouattara qui, quoi qu'on dise, est un bâtisseur.

Même ses ennemis le reconnaissent. C'est pourquoi je suis là pour l'accompagner comme je l'avais déjà fait par le passé. Je continuerai de le faire», a-t-elle lancé.

Elle dit même avoir appris d'un passage biblique lu par un pasteur lors d'une séance de prière à laquelle elle a participé en France, qu'un enfant qui maudit son père, s'attire des malédictions : «Ce passage de la Bible (Proverbe 20 :20), "quiconque maudit son père, sa lampe s'éteindra dans les ténèbres.

Avez-vous idée de ce que cela veut dire. J'étais surprise, et je me suis dit, c'est vrai que j'étais fâchée contre mon papa. J'avais beaucoup de rancunes parce que je me sentais comme lésée, abandonnée.

Mais, ai-je raison de me fâcher avec mon père, de le maudire ? C'est ainsi que j'ai entrepris les démarches pour revenir à la maison, et demander sincèrement pardon au père, du fond de mon cœur.

Lui demander pardon pour que ma lampe ne s'éteigne pas dans les ténèbres. Si votre lampe s'éteint dans les ténèbres, cela signifie que vous êtes perdus de et que vous ne voyez plus rien».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.