Afrique de l'Ouest: G5 Sahel - La Mauritanie va accueillir le sixième sommet

Secrétariat permanent du G5 Sahel à Nouakchott en Mauritanie.

Nouakchott, la capitale de la Mauritanie, va accueillir le sixième sommet ordinaire des chefs d'Etat du G5 Sahel, le 25 février.

En prélude à cette rencontre des chefs d'Etat du G5 Sahel, la tenue de la 7e session du Conseil des ministres se déroulera deux jours auparavant, à partir du dimanche 23 février. A l'issue du sommet de Nouakchott, la présidence en exercice du G5 Sahel reviendra au chef de l'Etat mauritanien, Mohamed ould Cheikh El Ghazouani.

Cette rencontre va " évaluer des progrès réalisés dans le cadre de l'opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel et l'adoption de la stratégie de communication" , a indiqué le secrétariat permanent de l'organisation sous-régionale. Ce sommet intervient dans un contexte de recrudescence des attaques terroristes au Mali, au Burkina Faso et au Niger.

L'opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel est actuellement plombée par le manque de moyens financiers, militaires et logistiques . Des promesses des partenaires tardent à se concrétiser.

"L'année 2019 a été marquée par la mise en œuvre de projets de développement dans les domaines de l'eau, de la santé, des chaînes de valeurs agropastorales dans chaque pays" dans le cadre d'un Programme d'investissements prioritaires (PIP), rappelle un document du secrétariat permanent du G5 Sahel.

La force conjointe du G5 Sahel est composée de cinq mille hommes issus des armées des pays membres de cette organisation sous-régionale : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.