Sénégal: Université citoyenne populaire Samir Amin - Le Forum social sénégalais lance le projet

21 Février 2020

Dans le cadre de ses activités éducatives et de la formation, le Forum social sénégalais, une entité du Forum africain a lancé hier 20 janvier le projet d'Université Citoyenne Populaire Panafricain (UCPP). L'université porte le nom de l'économiste égyptien Samir Amin.

Après que 500 jeunes filles et garçons ont bénéficié des sessions de renforcement citoyen, entre avril 2016 et décembre 2019, le Forum social lance le projet de l'Université Citoyenne Populaire.

Selon le coordinateur du forum social Mignane Diouf , le but de ce projet est de voir, formaliser cet espace d'éducation en un cadre populaire de formation qui va donc renforcer les capacités des paysans et paysannes, des ouvriers et ouvrières des artisans et artisanes, des jeunes universitaires qui souvent sortent avec un diplôme mais un diplôme non opérationnel sur le terrain.

«Nous avons pensé qu'il faut une éducation alternative. C'est-à-dire celle-là qui promeut la pratique et qui peut envoyer de jeunes étudiants à aller à Sokone, à Djilor apprendre comment est-ce que les huitres sont transformés par ces braves femmes.

Aller dans le bassin arachidier et comprendre comment ces paysans et paysannes produisent l'arachide», a-t-il fait savoir.

Et de poursuivre : «à mon avis cet espace va être un espace au moment où nous parlons d'engager des citoyens dans la gestion de nos cartes de vie ou nos villes qui sont sales. Cette saleté qui vient de qui d'autre que nous.

Il nous faut donc une analyse : c'est que nous sommes en train de faire et de disposer d'un art d'un cadre citoyen d'éducation qui permettra aux collectivités locales, territoriales, aux ministères aux gouvernements, aux institutions d'avoir un partenariat qui permet de sensibiliser, d'éduquer, de former et de réveiller ce patriotisme pourquoi pas économique, sociale qui dort en nous et qui souvent donc, est bousculé par la mondialisation. C'est pourquoi cette université devient une exigence».

«L'Afrique est une phase de renaissance»

Venue présider le lancement du projet, la présidente du conseil Economique, social et environnemental, Aminata Touré a déclaré : «l'Afrique, aujourd'hui puisque hier est dans une phase de renaissance et a besoin de formaliser ce genre d'espace d'éducation populaire à la citoyenneté et au développement durable et ceux dans un contexte de changement climatique et il faut le reconnaitre de progression de l'insécurité. Selon le rapport 2015 du cabinet britannique d'analyse des risques, sept des dix pays les plus touchés au monde par ce phénomène se trouve en Afrique.

Et tant que pays saharien avec le littoral de 700 kilomètres menacés par la montée des eaux, le Sénégal notamment ces principales villes côtiers n'échappent pas à cette situation de vulnérabilité face aux changements climatiques qui touchent également le secteur agricole».

La présidente du conseil Economique, social et environnemental, salue l'initiative de faire porter à cet espace éducation à la citoyenneté le nom d'un illustre fils d'Afrique, Samir Amin qui selon elle était «un brillant panafricaniste, un intellectuel multidimensionnel, un militant engagé des causes pour les groupes les plus vulnérables qui a consacré l'essentiel de sa vie au Sénégal».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.