Sénégal: Kaffrine - Une bande de malfaiteurs démantelée

21 Février 2020

Quatre individus appartenant à une bande de malfaiteurs viennent d'être arrêtés et déférés au parquet de Kaolack par les éléments du Commissaire central de Kaffrine.

Association de malfaiteurs, vols multiples commis la nuit en réunion et recel. Voilà ce qui est reproché à la bande de malfaiteurs mis aux arrêts par le Commissariat Central de Kaffrine. Tout s'est passé dans la nuit du dimanche à lundi. Ce jour-là, les éléments du commissaire Hamady Baldé qui avaient enregistrés plusieurs plaintes et déclarations portant sur des vols de motos ont attendu le bon moment pour agir. L'enquête a été tellement bien faite que le cerveau et récidiviste Abdoulaye Camara n'a pas eu le choix, en reconnaissant vite les faits.

Le sieur Camara a nommément cité ses acolytes Bouba Sow, Cheikh Sow et Diouma. La bande, dit-il, est l'auteur de plusieurs vols de motos « Jakarta ». Plus grave, il soutient que c'est eux qui ont cambriolé, la nuit du 6 au 7 décembre 2019, le domicile d'un agent de la Brigade régionale des stupéfiants de Kaffrine. Le reste a été une affaire de professionnels. Une mission effectuée le soir du 18 février 2020 a permis de retrouver des motos et d'interpeller le nommé Sadio Kâ en possession de deux cornets de chanvre indien

« En outre, la perquisition effectuée au domicile de Abdoulaye Camara a permis de découvrir, dans une chambre du bâtiment où il habite seul, une somme de quatre cent cinquante (450.000) mille francs Cfa, trois bouteilles de parfums, sept téléphones portable, quatorze paquets de carreaux, onze chaises en plastiques, un écran plat, quatre batteries de véhicules, deux pinces, un pied de biche, une hache, deux marteaux, 01 clé à roue, une scie à métal », détaille un document remis par le Commissariat de Kaffrine. L'argent et les bouteilles de parfum appartiennent à l'agent d'hygiène. Et après audition, celui-ci a pu récupérer ses biens. De même que quatre motos et plusieurs autres objets et sommes d'argent ont été restitués à leurs propriétaires. Et conformément à la procédure, les mis en cause ont été déférés au parquet de Kaolack.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.