Cote d'Ivoire: Elections apaisées en Côte d'Ivoire - Les musulmans mourides organisent des prières samedi 22 février 2020

Des musulmans mourides ont animé une conférence de presse le jeudi 20 février 2020 dans un hôtel à Koumassi pour annoncer une journée de recueillement et de prières pour des élections apaisées en Côte d"Ivoire le samedi 22 février 2020 au palais de la culture.

Au cours de cette conférence de presse, le professeur Mamadou Moustapha qui conduisait la délégation venue de Dakar a évoqué les raisons de leur séjour en terre ivoirienne. « Nous sommes venus apporter nos prières, notre désir de partager la paix avec la Côte d'Ivoire parce que nous sommes des musulmans et l'Islam est une religion de paix. C'est pourquoi nous avons quitté Dakar, la capitale sénégalaise pour venir chez vous et prier ensemble afin que la paix règne dans ce pays » a-t-il évoqué. Poursuivant, le professeur Mamadou Moustapha a indiqué que le rôle du guide religieux est d'intervenir pour la régulation, la concorde et la paix sociale.

Pour sa part Haidara Seye secrétaire général de la communauté mouride sénégalaise résident en Côte d'Ivoire a déclaré « Nous voulons que la paix règne non seulement en Côte d'Ivoire mais aussi en Afrique. Il s'agit à travers cette cérémonie de prière prévue pour ce samedi 22 février 2020 de prier pour une paix durable. Notre avons donc décidé d'accompagner la délégation sénégalaise pour une bonne assise de cette journée de prière. Nous avons des représentations dans toute les villes de Côte d'Ivoire. Nous voulons qu'à travers cette prière, le Cheick Ahmad Bamba Mbacké puisse être connu aux yeux des ivoiriens et au monde entier ». Ils ont invité tous les ivoiriens musulmans comme chrétiens à converger vers le palais de la culture pour supplier Allah.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.