Cote d'Ivoire: Cohésion sociale - L'armée renforce ses liens par le sport

21 Février 2020

Le général de corps d'armée, Lassina Doumbia, veut créer une parfaite synergie entre les différents corps.

C'est dans cet esprit, qu'il a initié deux journées sportives organisées par le service de sport des armées, à l'effet de renforcer la cohésion entre les forces armées et toutes les autres forces amies en Côte d'Ivoire. Cette compétition sportive, qui a lieu du 19 au 20 février, entre les soldats a pris fin, jeudi, au Groupement des sapeurs-pompiers militaires à Adjamé et sur la base navale à Yopougon-Locodjro.

« Vous voir rigoler à la fin d'une rude compétition sportive est le signe de la cohésion que nous cherchons et nous allons monter en puissance dans les prochaines phases », s'est réjoui le Chef d'état-major général, Lassina Doumbia.

15 équipes militaires de la marine nationale, les forces aériennes, la Garde Républicaine, le Gspm, l'Efa, l'Empt, la gendarmerie, la Douane, la police, les forces françaises, l'Ensoa, les forces terrestres et aériennes, les forces spéciales, la Garde Républicaine... se sont affrontées lors des épreuves sportives.

Le général de corps d'armée a fait savoir que l'entraînement physique militaire s'inscrit dans la dynamique du nouvel esprit qu'il entend imprimer. Car un soldat doit pouvoir garder "une capacité à durer sur le terrain ». Il a mis un point d'honneur à saluer le climat fraternel qui a prévalu entre les 15 équipes qui se sont opposées pendant ces deux journées.

Le contre-amiral N'Guessan Kouamé Célestin, chef d'état-major de la marine nationale, en guise de participation à ces journées sportives, a organisé un footing de cohésion. Il s'est félicité du bilan de ces deux journées.

Les forces françaises ont remporté pratiquement tous les trophées. Elles ont donc surclassé leurs " frères d'armes ivoiriens". Les Forces spéciales sont arrivées en deuxième position, suivies de l'école des forces armées (Efa).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.