Burkina Faso: Page triste - Yannick Sankara et le fils du PDG d'EBOMAF meurent dans un accident de la circulation

21 Février 2020

Le monde des médias est en deuil. En effet, le journaliste Yannick Sankara, fondateur du site AFRIYELBA, est décédé le 19 février dernier, des suites d'un accident de la circulation sur l'axe Ferkéssédougou-Kong en République de Côte d'Ivoire.

Selon des médias ivoiriens, le véhicule de type 4×4 qui transportait cinq personnes dont Yannick Sankara et le fils de Mahamadou Bonkoungou, PDG d'EBOMAF, prénommé Issouf Bonkoungou, serait entré en collision avec un autre engin. Le fils du richissime homme d'affaires burkinabè serait arrivé en Côte d'Ivoire le week-end dernier à bord du jet privé de son père, pour superviser le chantier de la Société EBOMAF dans la zone de Ferkéssédougou, axe dont ladite société est chargée du bitumage.

A noter que le même fils avait entrepris de faire de la capitale burkinabè, la ville la plus propre d'Afrique, à travers une société de nettoyage et de recyclage. Selon le consulat général du Burkina à Bouaké, en plus de ces deux jeunes, les 4 autres occupants du véhicule ont également péri sur-le-champ y compris un piéton qui a été percuté. Seul le chauffeur est sorti vivant de la collision dont les circonstances exactes n'avaient pas encore été révélées au moment où nous tracions ces lignes.

Dans la même journée du mercredi 19 février, la Faucheuse a aussi frappé David Hiver Ouédraogo, journaliste à la direction de la communication de l'Assemblée nationale. Ce dernier est décédé des suites de maladie. Les Editions « Le Pays » présente ses condoléances les plus attristées aux différentes familles éplorées. Puisse les âmes des défunts reposer en paix.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Pays

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.