Madagascar: TIM-HVM - Main dans la main contre le régime en place

Unité face à l'adversité pour les deux anciens présidents

Sentant une période de flottement dans les rangs de l'équipe au pouvoir, le camp d'en face compte reprendre du terrain. Le HVM et le TIM repartent à la contre-attaque presque en même temps sinon à tour de rôle.

En effet, les « Cravates bleues » vont organiser le 24 février prochain en la salle Ravinala A du Carlton à Anosy, un débat sur le thème : « Etat de droit, garant du développement ». Un sujet brûlant d'actualité avec les affaires politico- judiciaires qui ont secoué récemment le microcosme. Cette contre-offensive de l'ex-parti au pouvoir s'inscrit aussi dans le prolongement de la déclaration de l'ancien président Hery Rajaonarimampianina qui veut préparer dès maintenant la prochaine présidentielle. La réintégration d'anciens barons du régime HVM au sein de certains secteurs clés, fait partie de cette stratégie de reconquête du pouvoir.

Trésor de guerre. Bon nombre d'élus de la majorité (IRD et IRK) estiment que « l'objectif inavoué et inavouable de pareil retour en force, tel que c'est le cas récemment au sein d'une Direction générale stratégique, est de se constituer un trésor de guerre en vue de l'échéance de 2024 ». Charles-Maurice Talleyrand qui avait réussi à traverser neuf régimes disait que: « le meilleur moyen de renverser un gouvernement, c'est d'en faire partie ». Ce n'est peut-être pas un hasard de calendrier si les rumeurs de motion de censure contre le gouvernement Ntsay avaient presque coïncidé avec le retour à Antaninarenina de ces caméléons qui sont coutumiers du fait dans l'art de manipuler et/ou de patenter des individus ou des groupements politiques ou syndicaux.

Alliance objective. Le TIM va également remonter sur le terrain ce 26 février au Yandy By Pass. Le choix de l'endroit n'est pas visiblement fortuit puisque cet important axe routier faisait partie des « zava-bita » du régime Ravalomanana dont le slogan était : « Tohizo ny lalantsika ». Ce qui signifie littéralement, « Poursuivons notre route ». Jusqu'en 2024 ? Reste à savoir avec quel candidat car, l'ancien président aura alors 75 ans. Il est du reste, en train de procéder à une opération de rajeunissement du parti avec la nomination de Rina Randriamasinoro au poste de secrétaire général du TIM.

Le numéro Deux du ... team sera d'ailleurs présenté pour l'occasion aux cadres de l'appareil (COMTIM, DISTIM) par Marc Ravalomanana qui reste le numéro Un de l'appareil, à moins qu'il abdique en faveur de celui qui apparaît comme son dauphin. Qui plus est, le candidat naturel du pouvoir en place sera à peine quinquagénaire lors de la présidentielle de 2024 à l'occasion de laquelle, le HVM et le TIM seront probablement main dans la main. Une alliance objective entre les ex-numéros 12 et 25 qui vont multiplier les tirs croisés contre l'ancien numéro 13.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.