Angola: Les Luandais marchent contre l'impunité

Luanda — Des centaines de citoyens participent depuis 10 h 20 de ce samedi, à Luanda, à une marche convoquée par le MPLA, parti au pouvoir, pour soutenir les mesures prises par le Gouvernement visant à lutter contre la corruption et l'impunité.

La marche, qui a débuté au comité provincial du parti pour prendre fin à la place das Escolas, sera suivie d'un acte politique présidé par le premier secrétaire du MPLA dans la capitale du pays, Sérgio Luther Rescova.

Des actes similaires devraient se réaliser dans d'autres provinces du pays.

La lutte contre la corruption, l'impunité, le détournement de fonds et le blanchiment d'argent figurent parmi les principales actions du Gouvernement, soutenu par le MPLA.

Dans le cadre de ces mesures, menées par les autorités judiciaires, le pays a récupéré plusieurs actifs construits avec des fonds publics, qui étaient sous la gestion d'entités privées.

Dans le même contexte, l'Exécutif angolais et les autorités judiciaires travaillent d'arrache-pied pour mettre fin aux monopoles qui entravent la libre concurrence et l'environnement des affaires.

À cette fin, le Gouvernement utilise depuis 2017 de nouvelles stratégies pour lutter contre les pratiques néfastes qui, depuis plus de 40 ans, aggravent les inégalités sociales.

Depuis 2018, plusieurs entités faisant partie du Gouvernement et des gestionnaires publics ont fait l'objet d'une enquête par le bureau du procureur général (PGR), dont certains ont déjà été jugés et condamnés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.