Sénégal: Porokhane / Couverture maladie universelle (CMU) - Serigne Mountakha enrole plus de 120 mille «talibés»

22 Février 2020

Dans le cadre de son soutien perpétuel aux « daraas » écoles coraniques du pays, et son dévouement à contribuer à la santé publique des citoyens notamment les jeunes, le Khalife général des Mourides Serigne Mountakha Mbacké a pris en charge une population de 127.000 jeunes «talibés» pour le compte du programme couverture maladie universelle (Cmu).

Cette population est déjà identifiée et géolocalisée sur le périmètre de couverture de la cité religieuse de Touba et dans d'autres collectivités du pays comme la cité religieuse de Porokhane. Pour ce besoin, le guide de la communauté mouride a offert relativement une enveloppe de 20 Millions de Frs pour appuyer les mutuelles de santé en charge de ce programme.

La visite, jeudi dernier, du directeur de l'Agence nationale du programme couverture maladie universelle (Cmu), Bocar Mamadou Daff dans la cité religieuse de Porokhane, outre les prières sollicitées, obéissait à ce principe. Car, au-delà même du rapport d'activités qui lui a été présenté par le directeur général de la Cmu, concernant ce programme, cette visite était aussi l'occasion de discuter avec le marabout des modalités de confection d'une feuille de route pour la mise en place d'un comité de pilotage dans la région de Diourbel et ouvrir la porte aux marabouts au sein des conseils d'Administration des mutuelles de santé.

Dans un contexte où le programme poursuit une campagne de sensibilisation pour enrôler le million de personnes, ce geste du Khalife général des Mourides est fortement salué par les responsables de la Cmu. Toutefois, concernant le cas spécifique de la cité religieuse de Porokhane, un paquet de 1500 carnets a été remis au marabout pour la mutuelle en place et l'enrôlement des enfants de cette collectivité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.