Ile Maurice: Attentat à la pudeur - Elle porte plainte contre un policier plus de 10 ans après les faits

22 Février 2020

Le secret était devenu trop lourd à porter. Après plus de 14 ans, une jeune fille a décidé de briser le silence et a porté plainte pour attouchement sexuel contre l'ex-concubin de sa mère, qui est un policier. L'affaire a été appelée en cour intermédiaire cette semaine.

A l'époque, la jeune fille, qui est maintenant étudiante à l'université de Maurice, était mineure. Dans sa plainte, qui date de juillet 2017, elle a expliqué qu'elle était mineure lorsque les faits se sont déroulés. «Mes parents étaient divorcés et avaient la garde partagée» a-t-elle dit. Puis, un jour, la mère de la victime présumée a fait la connaissance d'Azagen Kullean, un policier, et après quelques temps, elle a emménagé avec son concubin.

«Je ne me souviens pas de l'année, mais à l'époque, je devais avoir cinq ou six ans. Azagen Kullean était à la maison et ma mère était partie travailler. A un moment, il m'a mise sur la table de la salle à manger et à commencé à commettre des attouchement sexuels sur moi» a expliqué la fille aux enquêteurs. Puis, le policier a récidivé. «Je savais que ce qu'il faisait n'était pas bien» a confié la fille aux policiers.

Quelques années après, lorsqu'elle avait huit ans, la fille a pris son courage à deux mains et s'est confiée à sa mère, qui avait déjà rompu avec Azagen Kullean. «Elle a beaucoup pleuré, mais nous n'avons plus jamais reparlé de cela». En 2017, la fille s'est confiée à son père et sa belle-mère, et cette dernière l'a poussée à porter plainte.

L'affaire a été appelée en cour cette semaine, et Azagen Kullean a plaidé non-coupable. Il a retenu les services de Mes. Arshaad Inder et Yousuf Mohamed, Senior Counsel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.