Ile Maurice: Tyack - La victime laisse derrière elle deux enfants et un bébé d'une semaine

22 Février 2020

Le mystère entourant la mort, hier, de Jerry Ponnapen (photo), 29 ans, six jours après un accident, plane toujours. Au domicile de la victime, qui était tantôt maçon et tantôt «enflé camion», à Cité Road, Tyack, deux versions circulent.

Le père affirme que son fils a heurté un chien avec la moto d'un ami qu'il conduisait samedi dernier, alors que le voisinage n'est pas de cet avis. «Kisann-la inn dir ou linn tap ek lichien? Zot pé kasiet kitsoz ladan», nous lance un ami de Jerry, qui laisse derrière lui une femme de 25 ans et trois enfants en bas âge, dont un bébé d'une semaine.

Les membres de sa famille sont, quant à eux, divisés sur le sujet. «Vous croyez qu'une collision avec un chien peut lui ôter la vie ? Il a été percuté par un camion dont le chauffeur n'aurait pas de permis», dévoilent quelques cousins et voisins de la victime, visiblement remontés. Ils disent même avoir été témoins de l'accident et que c'est bel et bien un camion qui a heurté Jerry.

Quoi qu'il en soit, l'enquête policière officielle mentionne un accident à Rivière-des-Anguilles entre une moto sur laquelle se trouvait Jerry Ponnapen et un chien. Les funérailles du jeune homme auront lieu aujourd'hui à 13 h 30.

Par ailleurs, le père de la victime compte porter plainte pour négligence médicale. La famille déplore le traitement qu'a obtenu Jerry Ponnapen à l'hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle, après son accident.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.