Congo-Brazzaville: Préparatifs du Chan - Les Diables rouges à la recherche des repères

C'est une équipe des Diables rouges à réaction qui a fait jeu égal 1-1 au stade de l'Unité à Kintélé , le 20 février, en amical face aux Lions Indomptables du Cameroun venus se mettre au vert à Brazzaville.

Le match nul face aux Camerounais a donné au staff technique les premiers éléments de réponse quant au travail qui reste à réaliser avant le début de la phase finale. « Ce match va permettre à nos enfants d'acquérir ou de gagner un peu plus en expérience. Cela nous donne une idée par rapport à la suite de la préparation. Le match nous a donné les éléments pour pouvoir corriger, perfectionner votre équipe par rapport à ce que vous avez vu », a reconnu Barthélémy Ngatsono.

Visiblement, l'équipe du Congo n'est encore pas prête à affronter le Championnat d'Afrique des nations prévu du 4 au 25 avril. Le jeudi lors d'un match amical contre le Cameroun, elle a à la fois alterné le bon et le moins bon. Pendant que les Diables rouges contrôlaient parfaitement la rencontre qui les opposaient aux Lions Indomptables, les Congolais ont commis une faute de débutants dans l'axe qui a permis à Alain Thierry Akono Kono de placer le Cameroun devant à la 36e minute. Les Camerounais marquaient alors sur leur première situation de but. Le joueur camerounais servi dans l'axe fait le geste d'un attaquant : contrôle orienté pour ajuster Pavhel Ndzila. « Nous avons pris un but parce que l'axe était ouvert. Ce sont des choses que nous devons corriger pour éviter d'être surpris au niveau de la phase finale », a reconnu le sélectionneur des Diables rouges, se montrant aussi inquiet quant à l'inefficacité chronique de son groupe.

C'est ce réalisme dont on fait preuve les Camerounais qui a cruellement manqué aux joueurs congolais. Avant le but concédé, les Diables rouges par l'entremise de Rox Oyoh Thoury ont gaché une énorme opportunité d'ouvrir le score. Bien lancé par Hardy Binguila à la 25e minute, l'attaquant des Diables noirs, se présentant seul devant le gardien camerounais Yanick Epane Epane n'a pas réussi à cadrer sa frappe. Il n'a pas fait le geste juste. Il s'est précipité à trop ouvrir son pied alors qu'il pouvait faire mieux. Yann Moukombo a manqué de réussite à la 55e minute lorsqu'il dominait dans les airs les défenseurs camerounais mais sa reprise de la tête passait légèrement au -dessus de la barre transversale. Rox dans les minutes qui suivaient avait échoué dans les mêmes circonstances même si son but aurait pu être invalidé pour une position irrégulière. Autant d'éléments qui poussent le staff technique a trouvé la bonne formule dans le peu de temps qui reste. « Notre petite difficulté c'est au niveau de l'attaque. Il faut pousser là-dessus, trouver soit un élément ou travailler de plus belle pour que nous soyons plus compétitifs à la phase finale », a indiqué le coach des Diables rouges.

Judea Mouandzibi pourrait être la solution. Il a fait une entrée décisive qui a permis aux Diables rouges d'éviter de justesse la défaite. L'attaquant congolais a eu l'inspiration d'oublier Binguila à sa gauche pour armer une frappe puissante de plus de 25 m à la 87e minute, ramenant les deux équipes à égalité. C'est la seule frappe cadrée du Congo dans cette rencontre. « Je suis content du fait que nous avions rencontré le Cameroun. C'est une véritable opposition. Une équipe très athlétique et physique... C'est une bonne réaction des petits parce qu'ils se sont sentis touchés dans leur valeur. Ils ont cherché ce but et on a poussé pour l'avoir. En face de nous on avait un adversaire coriace mais un match nul nous satisfait », a estimé le technicien congolais.

Selon Ngatsono, la préparation des Diables rouges a officiellement débuté à partir de ce match. L'équipe a encore un autre rendez- vous au Rwanda. Il n'a pas manqué de commenter les résultats du tirage au sort du Chan qui place le Congo dans le même groupe que la RDC, la Libye et le Niger. « Toutes les équipes qui arrivent à ce niveau se valent. Ce n'est pas un hasard si elles se retrouvent au Chan. Le tirage a été fait. Nous rencontrerons la RDC. On a l'habitude de l'affronter. Je savais que n'importe quel adversaire qui se présentait à nous, on devrait jouer », a-t-il commenté. La suite de la préparation permettra aux Diables rouges de vite retrouver ses repères s'ils veulent aller le plus loin possible dans ce 6e Chan.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.