Ile Maurice: Première réunion - Young Bar Committee, le pont entre magistrature et juniors du barreau

22 Février 2020

«La relation entre magistrats ou juges et les jeunes membres du barreau doit connaître une amélioration.» Le président du Young Bar Committee, Me Bishan Ramdenee, ne mâche pas ses mots quant aux différends et le malaise qui existent entre des magistrats ou juges et des jeunes avocats lorsque ces derniers doivent plaider devant eux dans des cours de justice.

De ce fait, le Young Bar Committee, qui tombe sous l'égide du Bar Council, a organisé une première réunion le jeudi 20 février au siège de la Mauritius Bar Association dans le but d'établir un plan de travail stratégique.

Mais quel est le rôle de ce comité ? Me Bishan Ramdenee explique que cette association a été créée pour encadrer les jeunes hommes de loi qui comptent moins de sept ans d'expérience au sein du barreau. «Dix membres font partie du comité, y compris un avocat du bureau du Directeur des poursuites publiques et un du bureau de l'Attorney General. Il y a aussi ceux qui travaillent dans des firmes privées ou à leur propre compte.»

Pour lui, c'est l'image de la profession qui est en jeu. Il devait évoquer des situations dans lesquelles des juniors font preuve d'arrogance ou de mauvaise attitude lorsqu'ils se présentent devant la magistrature. Alors des activités seront organisées pour tisser le lien entre ces magistrats ou juges et les jeunes membres du barreau. Cela se fera dans un autre environnement autre qu'une cour de justice.

Une prochaine réunion est prévue la semaine prochaine.

Qui est me Bishan Ramdenee?

On se souvient tous de l'affaire du port de 'tika' en février 2019. Me Bishan Ramdenee représentait les intérêts de Sooleka Darwhoor, une employée de l'hôtel The Residence. Cette dernière, qui avait saisi L'Employment Relations Tribunal après avoir fait l'objet des avertissements de l'hôtel pour le port du 'tika', avait remporté son affaire.

Les membres

Le Young Bar Committee est composé de dix membres. Ils sont : Anusha Aubeelack, Mayuri Bunwa-ree-Ramlackhan, Anji Faugoo-Boolell, Ana Ganoo, Bilshan Nursimulu, Akshay Nundloll, Yohann Rajahbalee, Zaki Ramtoolah et Charles de Speville et le président, Bishan Ramdenee.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.