Algérie: Le MSP réitère son soutien aux réformes initiées par le Président de la République

Alger — Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a réitéré samedi à Alger, par la voix de son président, Abderrazak Makri, son soutien aux réformes initiées par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, soulignant que le Hirak avait réalisé plusieurs acquis.

Présidant un séminaire régional des structures du parti de la région centre, M. Makri a précisé que le Mouvement de la société pour la paix "soutient les réformes initiées par le Président de la République et souhaite qu'elles soient menées à bien", soulignant que le Hirak avait "réalisé plusieurs acquis, dont la mise en échec du projet du cinquième mandat, la lutte contre la corruption et la poursuite des corrompus, la protection du pays contre toute ingérence étrangère et la consécration de la souveraineté populaire".

Appelant à protéger les prochaines échéances de la fraude, M. Makri a considéré que l'Algérie était "en mesure d'organiser des élections électroniques puisque les citoyens ont des cartes d'identité biométriques qui garantissent la régularité et la transparence" du scrutin.

Le président du MSP a, à cet égard, appelé la classe politique à mettre en avant les compétences et à contribuer à l'édification d'institutions fortes capables de prendre en charge les préoccupations des citoyens, insistant, d'autre part, sur l'impératif de préserver les éléments constitutifs de l'identité nationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.