Ile Maurice: Aménagement paysager - L'Ebène Park prend forme

22 Février 2020

D'ici avril, l'Ebène Park pourrait accueillir les premiers joggers. C'est ce qu'affirme une source proche du dossier.

La société Sotravic, qui est en charge du développement d'un espace vert sur un terrain de neuf arpents, à l'arrière du bâtiment du Central Electricity Board à Ébène, s'active afin de respecter l'échéance des travaux.

Parmi les arbres qui seront plantés dans le parc, au coût de Rs 100 M, l'on peut déjà voir des rangées de palmiers. À l'ouverture, le public découvrira également des plantes endémiques, indigènes, exotiques et des couvre-sols qui seront plantées sur une superficie de 25 515 m2. Notamment: le Bois d'Ebène, le Benjoin, le Bois d'Olive, le Manglier vert, le Bois de natte, le Colofane batard, l'Immenee Blanc, le Goyavier fleur, la Casse Jaune, le Jacaranda, l'Ashoka Tree, le Badamier...

Ce parc qui remplace la promenade Roland Armand, sacrifiée à l'autel du Metro Express, sera également doté d'un parcours de santé de 800 mètres et d'un espace gym. Une pelouse de 12 646 m2 est également prévue. Les enfants pourront s'adonner à une pléiade de jeux dont le mur d'escalade, le turbo glisse, la plate-forme suspendue, le parcours d'équilibre, la passe-relle et le toboggan.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.