Ile Maurice: Vol avec violence - Liberté conditionnelle refusée après son 18e cas

22 Février 2020

Enième arrestation et comparution devant la cour pour Kwame Jerome cette semaine. Le suspect, impliqué dans 18 cas de vol avec violence, réclame la liberté conditionnelle. Mais comme la police a objecté à sa demande, arguant qu'il peut récidiver, la magistrate Bhamini Prayag-Rajcoomar a rejeté la motion.

La dernière affaire remonte au 17 janvier 2020. Un chauffeur d'autobus avait porté plainte pour vol avec violence. Aux policiers, il a expliqué qu'il était en service lorsque Kwame Jerome, qui était à bord de son autobus, a arraché sa sacoche qui contenait Rs 3 100. «Puis, il m'a agressé et a volé Rs 800 que j'avais dans ma poche» a poursuivi le chauffeur.

Après enquête, la police avait procédé à l'arrestation du suspect pour la 18e fois. Appelé à la barre, ce dernier a affirmé que les policiers ont une dent contre lui. Mais la magistrate estime qu'il y a suffisamment de preuves pour soutenir les arguments de la police. Elle a toutefois ordonné aux policiers de compléter les enquêtes dans les plus brefs délais.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.