Cote d'Ivoire: Tourisme - Bientôt, la 4e édition du festi-agro

22 Février 2020

La commune de Biankouma, dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, abritera la quatrième édition du festival de l'agrotourisme encore appelé Festi-agro.

Un événement dont le lancement aura lieu le 26 mars, à la Chambre nationale d'agriculture à Abidjan. Joint hier au téléphone, le commissaire général du Festi-agro, Frédéric Flan, par ailleurs président du conseil exécutif de l'Ong Ecotourisme Côte d'Ivoire, a situé l'importance de ce rendez-vous touristique qui entend faire découvrir les produits agricoles de la région et leurs dérivés.

Cela, à travers une grande exposition dont l'objectif est de promouvoir les richesses vivrières et gastronomiques, ainsi que les tenues vestimentaires et les objets d'art de la région. Selon le commissaire général du Festi-agro, la visite de sites touristiques prévue au programme sera l'occasion de prospecter de nouveaux sites, afin d'aménager et valoriser les sites agrotouristiques, culturels et historiques de la région du Tonkpi.

Tout en annonçant l'organisation, cette année, d'un circuit spécial qui permettra aux participants de visiter des sites essentiels de la région, Flan Frédéric a fait savoir que la visite touristique de cette 4e édition mettra l'accent sur le magnifique pont de liane de Gouéssesso, la danse Gbiin et celle de l'ancien village de l'Almamy Samory Touré.

« Il y a aussi les poissons sacrés de Douèpleu, les cascades naturelles de Zadêpleu, les singes sacrés de la forêt de Gbêpleu, Yomaha, la grotte à source thérapeutique de Gouakpalé, la chute d'eau de Goba, la grotte à source mystique de Sogaleu, le pont de liane de Lieupleu, celui de Douèpleu, ainsi que le pont de liane de Vatouo, présenté comme le plus long pont de liane de la région, avec 100 m de long, 50 m de hauteur et 20 m de large, sur le fleuve Cavally », a précisé le commissaire général, avant de poursuivre ; « Concernant la prestation de danses, l'objectif est de renforcer l'identité culturelle Dan auprès des jeunes générations et d'aider à promouvoir l'originalité des danses traditionnelles de la région et particulièrement, du département de Biankouma, avec les masques, danses de réjouissance, danses guerrières. Les danses seront identifiées et sélectionnées par sous-préfectures. Une prestation sera réservée tous les soirs aux danses traditionnelles et aux artistes tradi-modernes Dan, pour animer le village Festi-agro ».

Cette année, les festivités se tiendront sous le thème : « Quelle gestion du foncier rural pour une cohésion et justice sociales du Tonkpi » et comptera plusieurs activités dont un concours de beauté dénommé « Deborsun », un temps de formation de jeunes agriculteurs et éleveurs, ainsi qu'un concours culinaire dénommé Kouessê.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.