Tunisie: Annulation de la grève des taxis programmée pour le 24 février (Union Tunisienne du Taxi Individuel)

Tunis — L'Union Tunisienne de Taxi Individuel a annoncé, samedi, l'annulation de sa grève programmée pour lundi 24 février 2020.

L'Union a fait savoir que cette annulation intervient suite à la situation politique actuelle et l'éparpillement des efforts de ses adhérents, ajoutant que cette décision a été prise après des consultations avec tous les syndicats professionnels.

Pour rappel, elle avait annoncé, le 12 février, l'observation d'un sit-in tout au long de la journée du lundi 24 février 2020, pour protester contre l'atermoiement du ministère du transport vis-à-vis de ses revendications et la non-application des conventions précédentes.

L'Union Tunisienne du Taxi Individuel a menacé, dans un communiqué, dont une copie est parvenue, mercredi, à l'Agence TAP, de hausser le ton si elle ne trouve pas un bon écho auprès des départements de tutelle (ministères de l'Intérieur et du Transport).

Elle a expliqué cette situation difficile par la marginalisation que connaît le secteur des taxis individuels et les mauvaises conditions dans lesquelles travaillent les professionnels, outre l'accumulation de leurs dettes auprès de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), des sociétés de leasing ainsi que celles de l'assurance et de vente des pièces de rechange des voitures.

La Tunisie, compte trois structures syndicales de propriétaires du taxi individuel, à savoir la chambre syndicale nationale des propriétaires des taxis, relevant de l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (UTICA), l'Union Tunisienne de taxi individuel et l'Union Nationale de taxis individuel relevant de la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT).

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.