Togo: 'Conditions optimales de transparence'

23 Février 2020

L'élection présidentielle s'est déroulée dans des conditions optimales de transparence', ont assuré dimanche les 17 observateurs de la CEN-SAD (Communauté des États Sàhélo-saheliens).

'De l'ouverture des bureaux, jusqu'au dépouillement, les représentants des candidats présents nous ont dit qu'ils n'ont pas de revendications à formuler sur le déroulement des opérations et la rédaction des procès-verbaux', a indiqué Bâ Diye, cheffe de la mission.

Dans ces conditions, les candidats devront accepter les résultats de la Commission électorale, a-t-elle ajouté tout en relevant quelques incidents 'mineurs' comme des isoloirs mal placés ou l'absence de représentants de certains candidats dans des bureaux de vote.

Mais rien qui soit de nature à entacher les résultats et la crédibilité du scrutin.

Les observateurs de la CEN-SAD ont assuré une présence dans différentes régions (Lomé-Kpalimé, frontières avec le Ghana et le Bénin, notamment).

Près de 300 observateurs étrangers ont suivi le déroulement de l'élection. Leur rapport sont attendus en début de semaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.