Algérie: Dr. Andrew - Certains défis auxquels est encore confronté le NBI

Khartoum — - Le secrétaire administratif en chef de l'eau et de l'irrigation dans la république de Kinya, le Dr. Andrew K. Tumiur a affirmé que les négociations entre le Soudan, l'Éthiopie et l'Égypte sur le barrage de la Renaissance se poursuivront et que les parties se sont mises d'accord sur certains points, disant qu'après un certain temps, nous pourrions parvenir à un accord ».

Dans une déclaration à la presse adressée à la SUNA, le Dr. Andrew a expliqué les défis auxquels sont confrontés les pays de l'initiative, représentés par le caractère incomplet des bases de l'infrastructure, de nombreux pays ne respectent pas pleinement leurs engagements envers l'initiative et le problème de la pollution des eaux du Nil.

Il a décrit la coopération entre les pays de l'initiative comme progressant bien, en particulier dans les domaines de l'énergie et de l'eau,

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.