Cote d'Ivoire: Rhdp - Souleymane Diarrassouba sensibilise les coordinations des enseignants de Yamoussoukro

23 Février 2020

Le ministre Souleymane Diarrassouba, coordonnateur régional du Rhdp dans le district autonome de Yamoussoukro a procédé à l'investiture officiellement le 22 février à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, toutes les trois coordinations de l'Union des enseignants Rhdp.

Il s'agit de la coordination Ue-Rhdp d'Attiégouakro, de Yamoussoukro, ainsi que de la coordination régionale de l'Union des enseignants Rhdp du district autonome de Yamoussoukro.

Cette cérémonie qui a eu lieu en présence de Kouyaté Abdoulaye, président national de l'Ue-Rhdp et chef de cabinet du ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, était doublée d'une autre et non des moindres. Celle de la rentrée politique de la coordination régionale.

En sa qualité de parrain de cette double cérémonie, le ministre Souleymane Diarrassouba a notifié aux enseignants, qu'à l'instar des femmes et des jeunes, ils représentent un maillon essentiel du dispositif politique du Rhdp.

C'est pourquoi, il les a engagés à plus de responsabilités. Notamment à travers leur participation dans les débats publics, en informant les militants, les élèves et les populations, et surtout dans la fourniture des éléments de langage aux cadres du Rhdp.

Souleymane Diarrassouba a également indiqué aux membres des coordinations Ue-Rhdp, qu'ils seront sollicités pour la formation des militants, en vue de leur permettre de bien maîtriser les textes du parti et avoir des connaissances sur la citoyenneté.

Mais au-delà de tout, le défi majeur pour le coordonnateur régional du district autonome de Yamoussoukro reste la problématique de l'identification et de la mobilisation des nouveaux majeurs.

Un rôle qui, selon le ministre Souleymane Diarrassouba, est dévolu aux enseignants qui restent et demeurent selon lui, des personnes ressources dans les bureaux de vote le 31 octobre 2020. Ce, d'autant qu'ils constituent 80% des membres des cellules électorales.

« Vous êtes au début, au milieu et à la fin du processus. Vous êtes le maillon fort et toute la coordination attend beaucoup de vous », a-t-il insisté.

Souleymane Diarrassouba a invité les enseignants à recruter localement, la majorité des enseignants du district autonome de Yamoussoukro, depuis le préscolaire jusqu'aux lycées et collèges, et même les stagiaires des Cafop.

« En plus de l'organisation administrative, nous voulons que l'Ue-Rhdp soit une structure agissante qui, par ses actions, permet d'élargir la base du Rhdp sur tout le territoire du district autonome de Yamoussoukro », a-t-il recommandé.

Pour sa part, le président Kouyaté Abdoulaye s'est voulu encore plus précis face aux recrus qui sont désormais les commandos du Rhdp dans le district de Yamoussoukro, comme il l'a signifié.

Aux enseignants, il leur a précisé qu'ils ont deux missions essentiels. La première, qui est politique, va consister à recenser toutes les écoles de leur ressort, connaître leur nombre exact à l'effet de les courtiser et les recruter pour les impliquer dans le processus électoral.

La seconde consiste à la protection de l'école. Il s'agit d'assurer la surveillance et la vigilance dans les écoles, car selon lui, aucun enseignement ne peut être dispensé dans un environnement d'insécurité.

Au nom des enseignants, Koffi Kouamé Ulrich, 3e vice-président de la coordination régionale Ue-Rhdp, s'est engagé à exécuter toutes les instructions pour une victoire éclatante du Rhdp dans le district autonome de Yamoussoukro.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.