Gabon: Mouila dit stop aux violences contre le genre

24 Février 2020

La violence déséquilibre plus que d'ordinaire la société. Les foyers sont parfois instables à raison de leurs transformations en ring. La femme vit toutes les formes de violences, le constat est effroyable

(Gabonews) : Le 22 février dernier, au siège provincial du service de la famille de la Ngounié, la cérémonie de lancement d'une vaste campagne de sensibilisation autour des différentes violences faites aux genres s'est déroulée sous le regard du Secrétaire général de province, Léandre Michel Tchibinda.

Le thème qui a alimenté les débats : "les violations faites aux femmes, une barrière à l'épanouissement intégral des femmes". L'objectif de cette rencontre qui se poursuivra dans les quartiers est d'atteindre zéro violence.

Le chef de service de la famille, Marianne Tsonga a exhorté hommes et femmes à dénoncer ce qu'ils vivent. Car, il y a beaucoup qui souffrent de ces maux, mais préfèrent vivre le martyre.

L'assistance s'est forgé une opinion en regardant des films témoignent les conséquences dans les foyers et sur la société. De la violence psychologique à la défiguration physique, des femmes ont choisi de s'ouvrir aux autorités compétentes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.