Guinée: Élections du 1er Mars - La ferme détermination de l'opposition

24 Février 2020

L'opposition guinéenne se dit être déterminée plus que jamais à empêcher l'organisation des élections législatives et le référendum prévues le 1er mars 2020.

En marge de l'assemblée générale de l'UFDG, le vice-président, chargé des questions économiques est revenu sur la ferme détermination de l'opposition à empêcher la tenue de ces élections en Guinée.

Pour Kalemodou Yansané, le 1er mars est un match, ce n'est pas la finale. << On a dit qu'il n'y aura pas d'élections. Ils peuvent se cacher faire des élections dans les Bâté Nafadji, Koumana, mais dans les 99,99% du territoire guinéen, il n'y aura pas d'élections>>, a-t-il déclaré.

Poursuivant son intervention, il a laissé entendre qu'ils (CENI et Gouvernement) peuvent même se cacher proclamer les résultats à Conakry, le tournoi continuera, le match va se jouer le 1er mars mais le tournoi continuera, Dieu seul sait qui aura la victoire.

<< Alors ces élections ne nous concerne pas. Faite tout pour qu'on empêche l'organisation de ces élections. Restez mobiliser contre la nouvelle constitution et contre les élections législatives dont le fichier est bourré d'erreur>>, a ajouté Kalemodou Yansané.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.