Madagascar: Aides d'urgence dans le Sud - Andry Rajoelina occupe le terrain

Andry Rajoelina, des aides d'urgence dans le Sud.Le numéro Un d'Iavoloha persiste et signe sur la nécessité d'apporter des solutions durables et pérennes aux « kere » qui frappent le Sud depuis des décennies.

« C'est dans les moments difficiles que l'on connaît les vrais amis ». C'est ce qu'a martelé le président Andry Rajoelina tout au long de sa descente dans la partie Sud de la Grande Île. Conformément à la décision qu'il a prise mercredi dernier au cours du Conseil des ministres, le Chef de l'Etat a visité durant le week-end, les communes et districts des régions Androy, Anosy et Atsimo Andrefana touchées par la sécheresse. Une véritable occupation de terrain du Chef de l'Etat afin d'apporter des aides d'urgence à la population du Sud. Il a percé le fin fond du pays pour aller aux contacts des victimes du « kere », et aller à leur chevet.

Une foule immense. Son périple de samedi a débuté à Amboasary Sud, dans la Commune de Sampona et a été clôturé au Faux Cap, dans le District de Tsihombe, en passant par Maroalipoty et Maroalimainty, dans le District d'Ambovombe Androy. Hier, Andry Rajoelina a poursuivi son déplacement dans le District de Beloha, Commune Kopoky, à Ankaranabo, District de Bekily, dans l'Androka, "Fokontany" Ankalangasa, District d'Ampanihy, et à Tameantsoa, District de Betioky Sud. Lors de son arrivée dans la capitale de la Région Atsimo Andrefana, à Toliara hier, le Chef de l'Etat a été accueilli par une foule immense. Apparemment, sa cote de popularité reste intacte dans la partie Sud de la Grande Île.

Aux contacts de la population. Une ferveur humaine a été constatée. « Hetsika vonjy aina ». Telle est l'appellation de cette tournée présidentielle dans le Sud. En effet, apporter des aides d'urgence et venir aux contacts de la population locale pour leur soutenir en ce moment difficile. C'était notamment l'objectif de la descente. Le numéro Un d'Iavoloha persiste et signe sur la nécessité d'apporter des solutions durables et pérennes aux « kere » qui frappent le Sud depuis des décennies. Mais en attendant, des solutions d'urgence ont été apportées. Andry Rajoelina a lancé la distribution de produits de première nécessité, entre autres, du riz, du sucre, de l'huile alimentaire et des légumes secs.

Les populations des communes visitées ont également eu droit à des repas chauds, ainsi que des compléments alimentaires pour les enfants. Par ailleurs, un système de suivi va être mis en place pour contrôler leur croissance. Depuis une semaine, des camions-citernes assurent gratuitement l'approvisionnement en eau des communes de Sampona, Maroalimainty et de Maroalimpoty, ainsi que des six autres communes environnantes. Cette initiative se poursuivra pour les quatre mois à venir, c'est-à-dire jusqu'au mois de juin.

Soutien financier. Le Président Andry Rajoelina a tenu à préciser qu'à terme, des points de captage du pipeline seront mis en place afin d'approvisionner en eau les communes des régions touchées par la sécheresse. Des points de forages seront également construits où des techniques d'ultrafiltration et de désalinisation d'eau y seront appliquées. Dans le cadre du projet « Fiavota », plusieurs milliers de ménages vont bénéficier d'un soutien financier chaque mois pendant les quatre prochains mois.

Durant cette tournée, le président Andry Rajoelina a été accompagné par la Représentante de la Banque mondiale, Marie- Chantal Uwanyiligira, le Représentant du Programme Alimentaire Mondiale, Moumini Ouedraogo et l'Ambassadeur de l'Union européenne Giovanni Di Girolamo. Ces partenaires techniques et financiers contribuent pleinement à ce « Hetsika vonjy aina ». La Banque mondiale a débloqué cinq millions d'euros pour appuyer le relèvement des ménages touchés par la sécheresse. A noter aussi la participation active de la Direction des Affaires Sociales et Politiques de la Présidence, l'Association FITIA de la Première Dame Mialy Rajoelina, ainsi que les ministères de la Population, de l'Eau.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.