Maroc: Lancement du programme de prévention des jeunes à l'addiction au tabac et aux drogues

L'Association Maroc industrie a lancé, vendredi à Dakhla, un projet relatif au programme de prévention des jeunes contre l'addiction au tabac et aux drogues, sous le thème "Fort sans addiction".

Initié dans le cadre d'une convention de partenariat avec l'Académie régionale d'éducation et de formation (AREF) de Dakhla-Oued Eddahab, ce projet cible tous les jeunes qui poursuivent leurs études au niveau collégial et secondaire dans la région, vu qu'ils figurent parmi la catégorie la plus vulnérable à ce phénomène menaçant la sécurité sociale.Organisé en coordination avec les directions provinciales de l'éducation et de la formation d'Oued Eddahab et d'Ouesserd, cette initiative prévoit la sensibilisation des générations montantes aux dangers du tabagisme et de la consommation de drogue.

Dans une déclaration à la MAP, le président de l'association, Abdelilah Lagnaoui, a souligné que cette rencontre fait partie d'un programme riche en activités de sensibilisation visant à soutenir les jeunes, développer leurs talents et les protéger contre ce fléau menaçant la paix sociale.

Dans ce cadre, M. Lagnaoui a relevé que la ville de Dakhla connaîtra l'organisation d'une grande campagne de sensibilisation fondée sur l'approche participative visant à inculquer aux jeunes les valeurs de bien-être et à éviter les mauvais comportements, à même de protéger les générations futures de tous les phénomènes sociétaux.

Le programme de prévention des jeunes contre l'addiction au tabac et aux drogues se décline en trois axes. Le premier vise à sensibiliser les jeunes au sein des établissements scolaires, le second porte sur la prévention, alors que le troisième axe concerne une prise de conscience sociétale des dangers de ce phénomène.En outre, ce programme comprend une série d'activités de communication et de sessions de formation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.