Cameroun: Recensement général des votes - Le rapport est prêt

Il a été remis au président du Conseil constitutionnel, Clément Atangana, vendredi à Yaoundé, après cinq jours de travaux.

La Commission nationale de recensement général des votes, pour les élections législatives et municipales du 9 février 2020, a remis le rapport, en français et en anglais, de ses activités au président du Conseil constitutionnel, Clément Atangana, vendredi dernier à Yaoundé. En mettant ainsi la clé sous le paillasson, après cinq jours de travaux auxquels ont pris part une quarantaine de commissaires issus des différents partis politiques ayant participé à ce double scrutin, d'Elections Cameroon et de l'administration, le président de la Commission nationale de recensement général des votes, Emile Essombè, a rappelé l'essence de la mission qui leur était dévolue et relevé l'ambiance qui a animé ces assises.

Ainsi, si discipline, ordre et fraternité ont été observés au sein de la Commission nationale de recensement général des votes, celle-ci avait pour objectif principal de « consigner les observations qu'elle estimait devoir faire sur la régularité des opérations électorales ». En d'autres termes, et conformément aux dispositions de la loi de 2012 portant Code électoral, les commissaires se sont surtout attelés « à rectifier les erreurs matérielles et à présenter les résultats globaux au Conseil constitutionnel pour leur proclamation», a précisé Emile Essombe.

Toute chose hautement appréciée par le président de la haute juridiction. Après avoir reconnu le caractère ardu de ces travaux, Clément Atangana a affirmé que ce procès-verbal sera d'un apport inestimable au Conseil constitutionnel lors du contentieux post-électoral qui s'ouvre ce jour. « Nous y tirerons des chiffres et allons nous y référer avant de proclamer les résultats des élections le 28 février prochain », a-t-il conclu.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.