Ile Maurice: Accident mortel à Barkly - «Nou tou inn vini kan inn tann sa»

24 Février 2020

Beau-Bassin, hier soir. Yannick Permal, un motocycliste de 27 ans, habitant avenue St-Louis, Belle-Rose, est décédé suivant un accident de la route avec le métro, peu avant 19 heures.

Au domicile de Yannick Permal, à Belle-Rose, c'est le choc. «Nou tou inn vini kan inn tann sa. C'était quelqu'un de serviable... » déplore Christelle Fraise. La cousine ajoute que Yannick Permal, enfant unique, avait perdu sa mère il y a environ trois ans. Et qu'il vivait seul avec son père. Selon un autre proche, le jeune homme allait chercher un chien lorsque l'accident a eu lieu..

«Il aurait eu 28 ans demain... » pleure Christelle Fraise. Le jeune homme, qui pilotait une grosse cylindrée, aurait grillé un feu rouge à l'intersection des rues Pope Hennessy et Mandela, à Beau-Bassin, alors que le tram passait, selon un témoin. Il est mort sous les rails du métro, après que son corps a été traîné sur plusieurs mètres. Govind Mooroogen, un témoin oculaire qui était en voiture, raconte : «Oui, le feu était au rouge. Et nous nous sommes arrêtés.

Mais un piéton a traversé malgré cela... Après 30-45 secondes, on a vu arriver à vive allure un homme à moto. Il klaxonnait et le métro arrivait en même temps. Il a percuté de plein fouet le métro. Je suis sorti immédiatement de ma voiture pour l'aider, mais il était trop tard.»Les pompiers et la police ont été mandés sur les lieux hier. Le corps de Yannick Permal a été transporté à l'hôpital Victoria, à Candos. L'autopsie est prévue aujourd'hui.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.